• mer. Mai 18th, 2022

Les participants à la 51ème réunion ministérielle du comité permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale visitent les monuments historiques du Burundi

ByAdministrateur

Mai 31, 2021

BUJUMBURA, 28 mai (ABP) – La 51ème réunion ministérielle du comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique Centrale (UNSAC) a été organisée à Bujumbura du 24 au 28 mai 2021.

Les participants à ladite réunion en provenance de 11 pays de l’Afrique centrale ont visité certains monuments historiques se trouvant dans la capitale économique dans le but de leur partager les moments difficiles qu’a traversés le Burundi avant d’arriver au stade de paix et de sécurité satisfaisantes.

La visite s’est aussi poursuivi au monument des martyrs où est enterré le héros de la démocratie, Ndadaye Melchior, et ses proches collaborateurs assassinés en octobre 1993, Cyprien Ntaryamira et certains ministres assassinés en avril 1994.Les lieux visités sont le mausolée du Prince Louis Rwagasore et ceux de ses deux enfants morts en octobre 1961, la place de l’unité, les deux monuments se trouvant sur la Colline de Vugizo, la place de la révolution marquant le passage de la monarchie à la République, la place de l’indépendance en mémoire de l’indépendance du Burundi où le drapeau des Belges a été abaissé et le drapeau du Burundi hissé en 1962.

La visite s’est poursuivi à l’hôtel Tanganyika où le Prince Louis Rwagasore a été assassiné par le Grec Kageorjis, puis au rond-point « Chanic » où on a deux monuments illustrant le héros de l’indépendance qui est le prince Louis Rwagasore et le héros de la démocratie qui est Melchior Ndadaye, pour se terminer au rond-point des Nations unies au Burundi qui marque la présence des Nations Unies au Burundi.

Les éclaircissements en rapport avec ces monuments étaient donnés par l’historien Joseph Banyendeza et Pierre Claver Ndayicariye président de la CVR.  Les deux ont indiqué que les monuments qu’on vient de visiter servent et serviront pour les générations présentes et futures à connaître le passé douloureux qu’a traversé le Burundi pour dire “Plus jamais ça “.

Le secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a précisé que l’objectif de cette visite était juste de partager l’expérience du Burundi en matière de paix et sécurité, qui ont été des fruits d’une longue lutte arguant que le Burundi a vécu des moments difficiles, des crises politiques, des guerres civiles et autres comme l’illustrent certaines places historiques visitées.

Pour lui ce genre de partage de l’expérience du Burundi aux autres pays d’Afrique centrale qui ont encore des problèmes de sécurité permet de garder espoir que pour eux aussi ces problèmes de paix et sécurité trouveront des solutions comme au Burundi.

Mme Bouanga Ayoune Lia Berthian en provenance du Gabon et vice-président de l’UNSAC a exprimé sa satisfaction d’être au Burundi et a précisé qu’elle a été beaucoup impressionnée par l’histoire du Burundi qu’elle vient d’apprendre à travers ce qu’illustrent les monuments visités.

Il est à signaler que l’un des objectifs de la tenue de cette réunion est la préparation d’une réunion des ministres en provenance des 11 pays de l’Afrique centrale qui sera tenue vendredi le 28 mai 2021 à Bujumbura. Lesdits pays sont le Burundi, Tchad, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Guinée Equatoriale, la RDC, le Rwanda, le Congo Brazaville, l’Angola, Sao Tomé et Principe.