• jeu. Août 11th, 2022

Les experts multisectoriels participent dans une retraite de conception des outils de collecte du recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage de 2022

ByAdministrateur

Juil 7, 2021

GITEGA, 6 juil (ABP) – Les experts multisectoriels choisis dans les institutions étatiques concernées prioritairement par le recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage (RGPHAE) prévu en 2022 au Burundi se sont rencontrés ce lundi le 5 juillet à Gitega dans un atelier-retraite de conception et de validation des différents outils techniques de collecte des données du recensement pilote envisagé au mois d’août prochain et du recensement général de 2022.

L’objectif de cette retraite du 5 au 17 juillet 2021 est de finaliser la conception des outils de collecte des données de ces deux recensements qui succèdent le recensement général de la population et de l’habitat de 2008, a indiqué le directeur général de l’Institut des Statistiques et d’Etudes Economiques au Burundi (ISTEEBU), M. Nicolas Ndayishimiye, lors de son interview avec la presse.

Quant à l’état d’avancement des préparatifs du RGPHAE de 2022, le DG de l’ISTEEBU a indiqué que les experts impliqués dans ce processus ont déjà terminé l’élaboration des documents méthodologiques. Ils sont occupés actuellement par les procédures de conception des outils de collecte et de validation des outils techniques de collecte des données dudit recensement.

Cette étape sera suivie par la sensibilisation des autorités administratives et de la population des provinces pilotes sur leur participation effective au déroulement du recensement pilote, devait-il préciser.

Il a ensuite signalé que ce recensement qui aurait eu lieu en 2018 selon les recommandations des Nations-Unies a été reculé en 2022 sur demande des pays membres de la Communauté est africaine qui ont voulu harmoniser leurs statistiques.

Au sujet de l’état de mobilisation des moyens financiers de l’organisation du recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage, le directeur général de l’ISTEEBU a fait savoir que pour l’exercice budgétaire de l’Etat 2021-2022, on a déjà voté un montant de deux milliards (2.000.000.000 FBu) inscrits pour le RGPHAE. Il a précisé que le coût estimatif de ce RGPHAE est de quarante-huit milliards (48.000.000.000 FBu) qui couvriront toutes les opérations du recensement.

Les autres fonds sont encore à mobiliser notamment auprès des partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux amis du Burundi, a signifié M. Ndayishimiye.