• jeu. Août 11th, 2022

L’ONG Réseau Burundi 2000 Plus compte pérenniser son projet

ByAdministrateur

Août 2, 2021

KARUSI, 30 juil (ABP) – De l’exécution d’un projet à sa pérennité c’est le principe de l’ONG Réseau Burundi 2000 Plus selon le coordonnateur national, Charles Bigirindavyi. M. Bigirindavyi s’est exprimé ainsi, mercredi le 28 juillet 2021 lors de la clôture du projet de Restauration Protection et Utilisation durable du système forestier ” Nyambika ngukingire” au site Nkati de la colline Mujenjwa en commune Shombo où le gouverneur de Karusi, Mme Calinie Mbarushimana et les administrateurs communaux ont lancé la campagne des pépinières agroforestiers.

Le projet avait d’abord sa particularité de s’occuper des jeunes chômeurs, a annoncé le gouverneur Mme Calinie Mbarushimana dans son discours de remerciement à l’organisation qui a fait un travail louable dans un délai ne dépassant pas une année. Revenant sur les axes du projet, le coordonnateur national a fait remarquer que 1000 jeunes chômeurs des six communes hormis celle de Gitaramuka ont été formés et encadrés dans l’installation des pépinières, l’ensachage par usage des feuilles de bananiers, le reboisement proprement dit, le sarclage et la mise en place des coupes feu.

Un reboisement global sur 345 ha a eu lieu et plus de 600.000 plants d’eucalyptus, caliandra pruniers et greveria ont été fixés. Comme ces jeunes étaient rémunérés, ils témoignent que certains en ont profité pour continuer les études universitaires, d’autres se sont achetés des parcelles, d’autres ont investi dans l’élevage ou le commerce.

Regroupés dans les associations, les groupements font des activités variées comme la multiplication des plants dans des pépinières, la fabrication du charbon amélioré et la fabrication des foyers améliorés à vendre. Notons que le Réseau Burundi 2000 Plus a construit des hangars de stockage du charbon et de commercialisation des foyers améliorés par commune.

Le gouverneur Mbarushimana qui a promis un soutien ferme aux bénéficiaires du projet comme à l’ONG Réseau Burundi 2000 Plus demande l’approbation des acquis.