• dim. Nov 28th, 2021

La province Kayanza va bientôt se doter d’une industrie du thé

ByAdministrateur

Sep 21, 2021

KAYANZA, 20 sept (ABP) – Le gouverneur de Kayanza (nord) accompagné de cinq administrateurs des communes productrices du thé, a effectué la semaine dernière, une visite à un homme d’affaire qui a initié un projet de mise en place d’une Industrie Théicole de Kayanza limited (ITEKA LTD), a appris l’ABP sur place.

A l’issue de cette visite, il a interpellé la population des communes productrices du thé à se prendre d’engouement pour la théiculture pour que cette industrie ne manque pas de matières premières, a appris l’ABP sur place.

Le gouverneur de Kayanza a d’abord visité une pépinière de 3.000.000 de plantules de théiers appartenant à l’homme d’affaire du nom d’Anicet Ndoricimpa.

Toutes ces plantules seront distribuées aux agriculteurs des communes Muruta, Matongo, Kayanza, Kabarore et Gatara, des communes toutes productrices du thé en cette province de Kayanza. Après, le gouverneur de Kayanza s’est rendu au site où est en train d’être érigé une usine théicole de Kayanza (ITEKA LTD).

Dans son discours de circonstance, le gouverneur de Kayanza, Rémy Cishahayo, a signalé que cette visite a été effectuée dans le but de se rendre compte de l’état d’avancement des activités de construction de cette usine du thé. Il s’est dit satisfait de l’initiative de cet homme d’affaire, une initiative qui, selon lui, rentre dans le cadre de sa vision que la province de Kayanza soit une capitale industrielle.

Le gouverneur Cishahayo a profité de l’occasion pour appeler d’autres hommes d’affaires natifs de la province à venir monter des industries à Kayanza pour contribuer efficacement au développement de leur province d’origine en particulier et du pays en général.

Il a demandé aux populations des communes Muruta, Matongo, Kabarore, Kayanza et Gatara de se prendre avec plus d’engouement pour la théiculture pour que l’industrie ne manque pas de matières premières, ce qui selon lui, serait une perte énorme pour la province.

De son côté, l’initiateur du projet, M. Ndoricimpa a laissé entendre que l’idée de construire cette usine est venue du fait que le projet était du gouvernement depuis 1998 mais que la mise en œuvre n’a pas eu lieu. Il a indiqué que cette industrie contribuera à la rentrée de devises dans le pays et à réduire le taux de chômage dans le pays car, selon lui, il va embaucher un grand nombre d’employés.

De plus, a-t-il souligné, l’industrie Théicole de Kayanza permettra l’augmentation des recettes fiscales.

Etant donné qu’il y a des hommes d’affaires burundais qui optent pour implanter des industries à l’étranger, M. Ndoricimpa les a invités à investir d’abord dans leur patrie afin de contribuer à son développement et au développement des compatriotes.

Par la même occasion, 97 ménages du site des déplacés internes de Campazi qui ont soumis le souhait de regagner leurs collines d’origines et qui se sont construits des maisons durant cet été ont bénéficié de 22 tôles chacun de la part de cet homme d’affaire. D’autres 200 ménages de la localité ont été assistés en vivres faits de haricot et du riz. L’industrie Théicole de Kayanza ITEKA LTD va avoir son siège à la colline Campazi en commune Muruta et s’étendra sur une superficie de 6 hectares, signale-t-on.