• ven. Déc 2nd, 2022

Rencontre du ministre en charge du Commerce avec les opérateurs économiques et les jeunes en développement

ByAdministrateur

Sep 23, 2021

MURAMVYA, 21 sept (ABP) – Le ministre du Commerce, de l’Industrie, des Transports et du Tourisme, Mme Capitoline Niyonizigiye, en compagnie de différents cadres de son ministère, a effectué lundi le 20 septembre une descente de travail en province Muramvya (centre-ouest) où elle a rencontré les opérateurs économiques et les jeunes en développement, ainsi que l’administration et les forces de l’ordre au niveau provincial et communal, a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de Muramvya, M. Diomède Nzambimana, a fait savoir que la paix et

la sécurité sont au beau fixe dans la province. Il a fait savoir que sa province possède des potentialités du développement inclusif. Il a notamment cité la situation géographique de Muramvya par rapport aux deux capitales du pays, ce qui favorise les activités des opérateurs économiques. Muramvya est aussi une ancienne capitale royale disposant d’un bon nombre de sites touristiques qui peuvent attirer les devises, a-t-il poursuivi, ajoutant que la province Muramvya est située dans plus d’une région naturelle du Burundi et qu’elle est favorable à la diversité des cultures et productions.

Le ministre Niyonizigiye a signalé que sa descente a été organisée dans le but de mettre en actions les promesses du gouvernement responsable et laborieux de rester au côté de la population pour appuyer ses efforts dans les projets de développement et aider dans la résolution des défis sur terrain. Selon Mme Niyonizigiye, le gouvernement burundais est préoccupé par la mise en application du plan national de développement (PND) 2018-2027 qui ambitionne que d’ici 2027, le Burundi ne sera plus compté parmi les pays pauvres. Cela sera possible à travers l’accroissement et la transformation de la production agricole et minérale, la collation de la valeur ajoutée à la production, la création de l’emploi à grande échelle et la dotation à tout Burundais du nécessaire pour sa survie, a martelé Mme Niyonizigiye.

Le ministre en charge du Commerce a invité les jeunes d’exprimer leurs besoins et défis à leurs projets de développement. Ces jeunes ont été appelés à se regrouper dans des coopératives pour accéder facilement aux crédits en vue de s’auto développer. Ils ont été également mobilisés, au même titre que les opérateurs économiques en place, à travailler dans la légalité, a-t-on noté.

Le ministre du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme a déclaré que les avis et considérations de cette réunion avec les jeunes et les opérateurs économiques favoriseront l’avancée des projets phares prévus par le ministère.

Parmi les préoccupations des jeunes membres des coopératives en province Muramvya, il y a la concurrence déloyale, le vol des propositions de projets par les opérateurs économiques, le manque de marchés d’écoulement et de chambres froides pour les légumes. Un autre défi évoqué dans cette rencontre est celui liée aux boissons très alcoolisées, à savoir Savana Wine et Karibu, qui ont été agréées par BBIN mais qui nuisent la vie de la population consommatrice. Même le comité mixte provincial de sécurité en a déjà souhaité la suspension de la commercialisation de Savana Wine dans la province Muramvya, a-t-on appris sur place.

Par rapport à ces défis, les directeurs généraux au ministère en charge du Commerce ont donné des propositions de réponses, chacun en ce qui le concerne.

Notons que cette rencontre avec les jeunes et les opérateurs économiques de la province Muramvya a été précédée par une autre pareille en province Mwaro, a encore appris l’ABP.