• mer. Mai 18th, 2022

Les représentants des confessions religieuses appelés à concilier la foi et le développement humain

ByAdministrateur

Oct 10, 2021

KAYANZA, 7 oct (ABP) – Les représentants des confessions religieuses de la province Kayanza (nord du Burundi) sont appelés à concilier la foi avec le développement humain. C’est un appel leur lancé mercredi le 6 octobre par le conseiller du gouverneur de province en charge des Affaires juridiques, à l’occasion de la distribution, par l’Union des Eglises Baptistes du Burundi (UEBB), des semences sélectionnées, du matériel agricole et des fertilisants organo-minéraux aux groupements d’agriculteurs des 18 collines de la commune Gatara.

Le conseiller du gouverneur en charge des Affaires juridiques, M. Jean Marie Vianney Nduwimana, a salué la contribution de l’UEBB en matière de développement humain. Il a ainsi invité les autres confessions religieuses de lui emboîter le pas, surtout en conciliant la prédication de la Bonne Nouvelle avec le développement spirituel. La même autorité provinciale a également proposé à l’UEBB d’être le projet Dukore 2 sur d’autres collines quitte à couvrir toutes les collines de la province Kayanza.

Quant au coordinateur de ce projet, M. Eric Makarakiza, il a indiqué que le projet Dukore 2 intervient dans le secteur agropastoral.

Notons que les semences sélectionnées distribuées à cette occasion étaient composées de 650 kg de maïs hybride. C’est au moment où les semences de légumes distribuées sont faites de 2 kg de semences d’amarantes, 1 kg de semences de carottes et 1 kg de semences de poireaux. Les fertilisants organo-minéraux octroyés sont composés de 28 sacs de FOMI de type Imbura, de 30 sacs de FOMI de type Totahaza et de 135 sacs de FOMI de type Bagara, tandis que le matériel agricole distribué est fait de 35 arrosoirs, de 30 pulvérisateurs et de 24 houes, a constaté l’ABP sur place.