• jeu. Déc 8th, 2022

Augmentation du nombre de personnes qui font enregistrer leurs propriétés foncières

ByAdministrateur

Oct 27, 2021

KAYANZA, 25 oct (ABP) – La mesure portant suppression d’un taux de 3% perçu sur la valeur de la propriété foncière achetée à contribué à l’augmentation du nombre de personnes qui font enregistrer leurs propriétés foncières au service foncier de la commune et province Kayanza (nord du Burundi), a-t-on appris du chargé du service foncier en cette commune, M. Dionise Nyandwi.

Selon les chiffres fournis par le service foncier, le nombre de personnes se confiant à ce service a augmenté durant ce mois de septembre où la mesure portant suppression du taux de 3% sur le prix d’achat de la propriété foncière achetée a été prise. Durant ce mois, 143 personnes ont fait enregistrer leurs propriétés foncières dans le service foncier, tandis que celles enregistrées durant les mois de juillet et août derniers ne dépassaient 123, dont 65 propriétés foncières enregistrées durant le mois de juillet et 58 autres enregistrées durant le mois d’août. Toutefois, le chargé du service foncier en commune Kayanza précise que cette mesure a entraîné le manque des moyens de fonctionnement, du fait que la grande partie de l’argent collecté par le service foncier servait de moyens de locomotion et d’autres services nécessaires.

« Il est aujourd’hui difficile de se rendre sur terrain pour les activités d’identification des propriétés foncières », a-t-il signalé, demandant ainsi au ministère ayant le service foncier dans ses attributions d’organiser des séances de formation à l’intention des chefs de services en vue de les amener à s’imprégner des lois régissant l’enregistrement des propriétés foncières, du fait que la loi portant transformation du certificat foncier en titre foncier n’est pas aujourd’hui interprétée de la même manière. De surcroît, M. Nyandwi demande une nouvelle organisation du service foncier afin que ce service ait des moyens de fonctionnement.