• jeu. Août 11th, 2022

Le non-respect de la stabulation permanente reste visible sur certaines collines de la commune Bubanza

ByAdministrateur

Nov 2, 2021

BUBANZA, 26 oct (ABP) – Le non-respect de la loi sur la stabulation permanente à certaines collines de la commune et province Bubanza (nord-ouest du Burundi) produit pas mal de conséquences néfastes, a-t-on appris lors de la réunion de sécurité qui a été tenue lundi le 25 octobre en zone Bubanza par l’administrateur communal de Bubanza, Mme Olive Niyonkuru.

Certaines des conséquences néfastes du non-respect de la stabulation permanente évoquées par des administratifs locaux sont, entre autres, le cas d’une bagarre entre deux familles de la zone Muramba, qui a causé trois blessés. Cet incident a surgi après qu’un enfant de l’une de ces deux familles ait été attrapé en train de couper des herbes dans un champ, à l’insu du propriétaire.

Un autre cas évoqué s’est produit en zone Bubanza où une personne a abattu des volailles de son voisin lorsqu’elles divaguaient dans son champ. Dans cette même zone de Bubanza, un élu collinaire de Buhororo 1 est sous menace de mort pour la simple raison qu’il a essayé de convaincre un des éleveurs d’indemniser le propriétaire d’un champ dont ses chèvres ont détruit.

D’autres cas concernent des éleveurs qui laissent sortir leurs troupeaux pendant la nuit et des gens qui pensent que les petits ruminants et volailles ne sont pas concernés par cette pratique de la stabulation permanente, a-t-on appris de source administrative.

L’administrateur de la commune Bubanza met en garde ces éleveurs qui résistent à la pratique de la stabulation permanente, précisant qu’ils encourent des sanctions conformément à la loi. La même autorité administrative leur demande également d’éviter la justice populaire et de faire recours aux instances judiciaires en cas de conflits.