• ven. Déc 2nd, 2022

Vers l’achèvement du Programme de Développement des Filières, phase 2, PRODEFI 2

ByAdministrateur

Nov 2, 2021

KAYANZA, 29 oct (ABP) – Le Programme de développement des filières, 2ème phase, (PRODEFI) 2, a organisé jeudi le 28 octobre 2021, au chef-lieu de la province Kayanza (nord), un atelier d’information à l’intention des parties prenantes à l’échelle provinciale en vue de la présentation des réalisations à la veille de l’achèvement de ce projet de cinq ans.

L’objectif de l’atelier était de préparer les parties prenantes à la pérennisation des acquis de ce projet qui prend fin le 31 décembre prochain.

Étaient présents à cet atelier les représentants de l’administration tant communale que provinciale, le bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage ainsi que les représentants des bénéficiaires, a-t-on constaté sur place.

                                                                                                                                                                         Vue partielle des participants

Dans son allocution d’ouverture, le chef de cabinet du gouverneur de Kayanza, M. Vianney Ndikumana, a précisé que l’administration est très satisfaite des réalisations de ce projet. Selon lui, les réalisations vont au-delà de 90%, d’où les défis rencontrés sont jugés insignifiants.  M. Ndikumana a appelé la population des sept communes bénéficiaires du programme de s’approprier de ses acquis en vue de leur pérennisation.

Aux autorités locales, il les a interpellées à être toujours au côté de la population, en l’accompagnant dans l’entretien des infrastructures et dans l’appropriation d’autres réalisations qui ont été faites.

De son côté, le coordinateur des programmes du gouvernement, financés par le Fonds international de développement agricole (FIDA) dans la région Nord du pays, M. David Nzisabira, a indiqué que le PRODEFI est intervenu dans le secteur agropastoral par l’encadrement technique des agriculteurs, l’octroi des semences sélectionnées, des engrais et des vaches de race améliorée. Il a précisé que le programme a atteint son objectif, les résultats étant satisfaisants.

De façon globale, s’est réjoui M. Nzisabira, le taux de réalisation a atteint 100% du fait que dans tous les volets, les bénéficiaires ont été touchés par ledit programme. A titre illustratif, dans le secteur de l’augmentation de la production, l’on est passé de deux à cinq tonnes à l’hectare pour la culture du riz. Quant à la production du maïs, elle est estimée à six tonnes à l’hectare tandis que celle de haricot volubile avoisine aujourd’hui 3,5 tonnes par hectare. Tout cela prouve, selon toujours lui, que la sécurité alimentaire a été améliorée en plus de l’augmentation du revenu des ménages.

Ce pas satisfaisant est le fruit du travail en synergie entre l’administration, les services techniques et la population bénéficiaire, depuis la planification des activités jusqu’à leur réalisation. En vue de la pérennisation des acquis du programme PRODEFI 2, il a demandé à toutes les parties prenantes de rester soudées même après l’achèvement de ce projet.