• lun. Fév 6th, 2023

Présentation des résultats de recherches des enseignants chercheurs de l’Université du Burundi

ByAdministrateur

Jan 3, 2022

BUJUMBURA, 31 déc (ABP) – La Faculté de médecine de l’Université du Burundi, en collaboration avec ministère de l’Education nationale et de la Recherche scientifique et du ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, avec l’appui de l’OMS, a organisé, du 28 au 29 décembre 2021 à Bujumbura, les activités de la 14ème journée médical.

Les participants à la 14ème journée médicale, organisée sous le thème « Les hépatites virales et la recherche dans le contexte de la covid-19 au Burundi », ont suivi les publications des différentes recherches faites en médecine interne, regroupées dans les sessions.

Lors de son interview en marge des travaux, Dr Professeur Jean Claude Niyokindi, doyen de la Faculté de médecine à l’Université du Burundi, a indiqué que, la 14ème journée médicale de Bujumbura, était l’occasion, pour les enseignants chercheurs, de présenter les résultats de leurs recherches sur le plan sanitaire.

Dr professeur Niyokindi a fait savoir que la valorisation de ces résultats se fait à travers les présentations à la communauté scientifique universitaire du Burundi pour voir dans quelle mesure ces résultats peuvent contribuer à influencer la politique sur le plan sanitaire.

Il a indiqué que certains résultats qui ont été présentés et ont été réalisés, en collaboration avec certains enseignants de Hope University et ceux de l’Université de Ngozi. Il a ajouté que les enseignants de l’Université du Burundi avaient présenté beaucoup de projets et ces derniers ont été reçus dans le cadre des résultats qui doivent contribuer à la prise de décision, pour améliorer la qualité de soins de la communauté.

Selon le Dr Niyokindi, l’objet de la recherche était de conclure que, dans les structures de soins, il s’observe un manque de connaissances sur la prise en charge, la pratique de prévention, de diagnostic et de traitement.

Il a relevé qu’au bout de ces deux journées, le système de santé va devoir agir pour mieux diagnostiquer, traiter et prévenir les problèmes de santé, qu’ils remarquent.

                                                                    Vue partielle des participants