• ven. Mai 24th, 2024

Le gouverneur de province poursuit ses descentes en commune Kayanza

ByAdministrateur

Fév 15, 2022

KAYANZA, 11 fév (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza (nord du Burundi), le colonel Rémy Cishahayo, a poursuivi jeudi le 10 février ses descentes en commune Kayanza, dans le cadre de recueillir les doléances de la population. Le gros portait sur des dossiers judiciaires qui sont portés disparus et des cas de concubinage, a-t-on appris sur place.

Dans son discours liminaire, l’administrateur de la commune Kayanza, Gilbert Nyandwi, a souligné que la commune se porte bien dans beaucoup de secteurs mais que la sécurité est souvent perturbée par des cas de vols, d’ivresse, de concubinage, des accusations liées à la sorcellerie, et bien d’autres éléments perturbateurs de la sécurité.

A son tour, le gouverneur de la province Kayanza, le colonel Rémy Cishahayo, a mis en garde les propriétaires des infrastructures construites dans les espaces verts tout en leur demandant de les détruire eux-mêmes pour ne pas se voir infligés d’amendes. Pour renforcer la sécurité au centre urbain de Kayanza, la même autorité a recommandé aux habitants de mettre de l’éclairage public sur toutes les clôtures de leurs maisons. Par la même occasion, le gouverneur de province a fustigé l’attitude de certains habitants animés de mauvaise foi qui profitent de l’obscurité pour voler les fils électriques de la REGIDESO et de demander à l’administration communale de Kayanza de veiller à ce que tous ceux qui commettent ce genre de forfaits soient traduits en justice.

Lors du débat ouvert à tout le monde, la population est beaucoup revenue sur les affaires d’ordre foncier où certains habitants ont rapporté que leurs dossiers ont disparu et que même certaines personnes sont proclamées perdantes des procès alors qu’elles ne se sont jamais présentées devant la justice.

D’autres questions adressées au gouverneur de Kayanza concernent les règlements de compte et le concubinage et certaines femmes ont déploré le fait que leurs enfants n’ont pas droit au patrimoine familial y compris les propriétés foncières. Ici, le gouverneur Cishahayo a demandé aux responsables administratifs et à la population de travailler en synergie pour chasser le plus rapidement possible toutes les femmes vivant en unions libres.

A noter que la commune Kayanza est la 3ème visitée par le gouverneur de Kayanza dans le cadre des descentes en vue de recueillir les doléances de la population.

Vue partielle de la population venue exposer ses doléances au gouverneur de Kayanza