• ven. Mar 1st, 2024

Le parti CNDD-FDD en Mairie de Bujumbura et en province Kayanza, en prière interconfessionnelle

ByAdministrateur

Mar 1, 2022

BUJUMBURA, 25 fév (ABP) – Le parti CNDD-FDD a organisé, jeudi 24 février 2022, à sa Permanence nationale sise à dans la zone urbaine de Ngagara, une prière interconfessionnelle qui a regroupé les militants et les sympathisants de ce parti, sous le thème « mieux vaut chercher refuge en l’Eternel que de se confier à l’homme ».

Cette prière s’inscrit dans la perspective de ce parti, d’organiser une prière pareille chaque dernier jeudi du mois avec l’objectif de rendre grâce au Seigneur pour son immense bonté. Comme toujours à chaque dernier Jeudi du mois, pour rendre grâce au Seigneur pour son immense bonté qu’il a toujours manifesté.

Cette prière a vu la participation de la première dame Angeline Ndayishimiye, du Secrétaire général du CNDD- FDD, Réverien Ndikuriyo, des membres du comité du parti au pouvoir à l’échelle nationale ainsi que des militants résidents et œuvrant en mairie de Bujumbura.

Le prédicateur du jour, Monseigneur Seth Nkeshimana en s’appuyant sur le thème du jour ci-haut cité, a fait savoir que le parti CNDD-FDD a fait le bon choix de donner la première place à Dieu et que par conséquent, il triomphera devant tout obstacle car dit la bible « L’Eternel est pour moi, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ?

Pour rester en bon termes avec le Très Haut, il a prodigué des conseils aux dirigeants du pays d’éviter trois choses à savoir l’égoïsme, l’attachement à l’argent, et la soif du pouvoir.

   La première dame du pays, Angéline Ndayishimiye

Pour sa part, le secrétaire général de ce parti, a remercié le Seigneur Dieu qui n’a cessé d’être aux côtés des Burundais malgré les temps obscurs que le pays a traversés, depuis le putsch manqué de 2015 et les sanctions de l’Union Européenne qui s’en ont suivi.  M. Ndikuriyo a saisi cette occasion pour rendre grâce au Seigneur pour toutes les bonnes choses qu’il a faite pour le Burundi durant ce mois de Février, en l’occurrence la levée des sanctions que l’Union européenne avait prises contre le Burundi. Ce fut aussi une opportunité au secrétaire général du parti au pouvoir de remercier le président de la République ainsi que tous les pays amis qui ont contribué pour que l’on en arrive à la situation actuelle. Il n’a pas oublié de remercier aussi l’Union européenne qui a remarqué que ces sanctions n’en valaient plus la peine, compte tenu des progrès réalisés dans le pays et du dynamisme du changement inspiré par le président de la République, M. Evariste Ndayishimiye.

Ndikuriyo a, par ailleurs souhaité bonne fête à toutes les femmes burundaises en général et à celles affiliées au parti CNDD-FDD (Abakenyererarugamba) en particulier en les invitant à participer massivement dans les programmes de développement du pays et en rappelant que le mois de Mars a été dédié à la femme.

En province Kayanza (nord), les militants de ce parti se sont joints, comme d’habitude, à ceux des autres provinces dans la prière œcuménique organisée le dernier jeudi de chaque mois. Au niveau provincial, cette prière a eu lieu en commune Muhanga et a vu la présence du gouverneur de Kayanza, du gouverneur de la banque centrale ainsi que des chefs de services provinciaux. Dans son discours de circonstance, le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD à Kayanza, M. Ferdinand Habimana, a souligné que ce jeudi était une journée spéciale du fait qu’il a coïncidé avec l’investiture du nouvel administrateur communal de Muhanga. Il a en outre indiqué que cette prière permettra de changer l’image de la commune Muhanga, soulignant qu’il est fort incompréhensible de voir comment cette commune est toujours caractérisée par des cas de mésententes alors qu’elle a été la première à voter pour le CNDD-FDD. Pour lui, le mois de février a été un mois exceptionnel du fait que même l’Union européenne a pris la décision de lever les sanctions économiques qui avaient été prises contre le Burundi.