• mar. Fév 27th, 2024

Forum des opérateurs économiques burundais et ougandais

ByAdministrateur

Mar 24, 2022

BUJUMBURA, 23 mars (ABP) – La ministre burundaise du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, Mme Chantal Nijimbere a ouvert jeudi à l’Hôtel Source du Nil, un Forum des opérateurs économiques burundais et ougandais.

A cette occasion, la ministre Nijimbere a indiqué que les relations économiques entre le Burundi et l’Ouganda ne datent pas d’aujourd’hui, que déjà sous la colonisation, des Burundais fuyant la chicotte du colonisateur se rendaient en Ouganda à Manamba où ils travaillaient dans les plantations de cannes à sucre de l’usine sucrière de Gakera.

Elle a fait savoir que ce forum s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement du Burundi PND 2018-2027 qui vise de faire du Burundi un pays émergeant d’ici 2030. Elle a émis le souhait de voir cette rencontre aboutir à des décisions d’investissement dans les deux pays.

Elle n’a pas manqué de souligner que le Burundi regorge de beaucoup d’opportunités dans les secteurs du transport, de l’industrie chimique, textile et agroalimentaire, dans la pèche et le tourisme et loisir notamment sur le Lac Tanganyika, …

Elle a fait savoir que l’Ouganda est un pays stratégique pour le Burundi et que le commerce entre les deux pays est au beau fixe, soulignant toutefois que le volume des échanges doit continuer à aller de l’avant.

Elle a fait savoir que le Burundi s’est engagé dans la construction de la route Kampala- Mutukura-Kabanga-Kobero et que bientôt la compagnie aérienne Burundi airlines pourra atterrir sur Entebbe. Elle a salué la reprise des vols de Kampala airlines sur Bujumbura.

La ministre ougandaise des infrastructures de l’Ouganda qui a représenté le ministre ougandais du Commerce et de l’Industrie dans ce forum s’est réjoui de la tenue de cette rencontre qui est une concrétisation de la dernière visite du président burundais Evariste Ndayishimiye en Ouganda. Elle a indiqué qu’elle s’inscrit dans le cadre de la tenue de la troisième Commission mixte Burundi-Ouganda.

Le président de la Chambre Fédérale de Commerce et de l’Industrie du Burundi, M. Audace Ndayizeye a fait savoir que le volume des échanges entre le Burundi et l’Ouganda est de 48 millions de dollars américains d’importations pour le Burundi contre 38 millions de dollars d’importations pour l’Ouganda, ce qui montre que le Burundi importe plus qu’il n’exporte.  Il a par ailleurs laissé entendre que le Burundi exporte les matières premières ce qui est une grande perte pour le pays et a invité les Ougandais et même les Burundais à investir dans les industries de transformation pour exporter les produits manufacturés.

Les opportunités sont nombreuses selon lui, en soulignant notamment le secteur énergétique, le secteur agroalimentaire, le tourisme, le transport, les infrastructures et la pêche.

Pour ce dernier volet, il a fait savoir que le Lac Tanganyika est sous-exploité faute d’équipements et que l’Ouganda outillé et expérimenté dans ce domaine pourrait investir dans ce domaine.