• mar. Mar 5th, 2024

Lancement de la campagne d’insémination artificielle

ByAdministrateur

Avr 5, 2022

NGOZI, 5 avr (ABP) – La campagne d’insémination artificielle lancée lundi le 4 avril, à Ngozi, (nord du Burundi) vise à inséminer plus de 300 vaches dans les communes de Ngozi, Busiga, Kiremba et Gashikanwa. Elle a débuté par la colline Mwungere de la zone Mivo en commune et province Ngozi où 92 vaches ont été inséminées.

L’inséminateur provincial au Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage de Ngozi, Innocent Ntakarutimana, parle des avantages de l’insémination artificielle. Il cite notamment les avantages hygiéniques qui font que certaines maladies liées à la reproduction des vaches soient maîtrisées. L’insémination artificielle permet, en outre, d’améliorer la race étant donné qu’il est possible de croiser une vache de race locale, ankolée, à la race améliorée et avoir la race améliorée du géniteur. Il sera aussi question d’augmentation de la production laitière et viandeuse. Cela permettra aux éleveurs d’avoir beaucoup de revenus.

Il évoque aussi des avantages économiques de l’insémination artificielle. Ici un seul géniteur peut saillir toute une population de vaches. Le transport des semences est aussi très facile comparativement à l’importation des taureaux géniteurs.

Les éleveurs de Ngozi se disent très satisfaits de cette campagne d’insémination artificielle qui leur permettra d’avoir facilement une génération de veaux de race améliorée. Ils exhortent le gouvernement du Burundi d’organiser d’autres campagnes d’insémination artificielle pour toucher plus les vaches possibles.

Signalons que les semences utilisées ont été disponibles grâce à l’appui du Programme de développement des filières (PRODEFI).