• mar. Mar 5th, 2024

La CNIDH dans le processus de rapatrier les déplacés internes de Karusi

ByAdministrateur

Avr 8, 2022

KARUSI, 7 avr (ABP) – La Commission nationale indépendante des droits de la personne humaine (CNIDH), a tenu une réunion, à Karusi, le jeudi 7 avril 2022, à l’intention des administrateurs communaux, des chefs de zones et des représentants des déplacés internes des provinces Karusi et Ruyigi, dans l’objectif de contribuer dans les activités de mise en application des solutions durables pour les personnes déplacées internes de la province Karusi.

La rencontre vise essentiellement les échanges sur les stratégies de solutions durables en faveur des personnes déplacées internes à Karusi comme ailleurs d’après le président de la CNIDH, Dr Sixte Vigny Nimuraba. Les causes des déplacements de la population sont communes et multiples selon le président de la commission qui cite les catastrophes naturelles et les conflits politiques violents comme exemples.

La CNIDH mène actuellement un combat dans l’accueille et la réinsertion socio-professionnelle des rapatriés et la recherche des solutions efficaces pour le retour volontaire des déplacés a-t-il indiqué. Il exhorte la synergie des parties prenantes surtout l’implication du HCR, de l’OIM et du gouvernement sans oublier l’administration à la base qui doit jouer un rôle prépondérant.

A la fin de la réunion, le président de la CNIDH souhaiterait que les participants sachent le rôle de la commission dans la protection et la promotion des droits de l’homme. En plus, l’administration doit être consciente de ses rôles et responsabilités à la recherche des solutions durables à la question des déplacés internes.

M. Nimuraba voudrait aussi que les participants pensent à identifier les besoins des personnes déplacées internes sur les questions de retour dans les collines d’origine et mènent un plaidoyer auprès des partenaires pour l’assistance des personnes déplacées internes qui ont la volonté de retourner mais qui ont des difficultés matérielles.

Signalons que la CNIDH compte organiser des descentes dans les sites de déplacés internes de Karusi dès vendredi le 8 avril.