• mer. Fév 21st, 2024

Quelque 35 athlètes Burundais ont remporté en tout 53 médailles au cours de l’année calendaire écoulée

ByAdministrateur

Avr 12, 2022

BUJUMBURA, 11 av (ABP) – Les  membres du Comité Nationale Olympique (CNO), se sont réunis, ce samedi, en Assemblée générale ordinaire annuel où 19 points étaient inscrits à l’ordre du jour. Le CNO s’est penché sur le règlement des statuts qui le régi, règlement d’admission des fédérations nationales au CNO et celui du code de conduite anti harcèlement dans le sport.

La présidente du CNO, Mme Lydia Nsekera a relevé qu’au cours de la 1ere année du mandat du nouveau comité, quelque 35 athlètes ont remporté en tout 53 médailles. Il s’agit des athlètes issus de 5 disciplines que sont le judo, la natation, le tennis de court, la boxe et le cyclisme.

Ainsi, au niveau continental, 5 athlètes au cyclisme ont remporté 7 medailles de bronze, 2 athlètes de tennis de court ont remporté 2 médailles d’or et une médaille de bronze. Au moment où 1 athlète de boxe a remporté une médaille de bronze.

Au niveau régional, 20 athlètes de judo ont remporté 11 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 4 médailles de bronze au moment où 2 athlètes de natation ont remporté 1 médaille d’or et 2 médailles de bronze. Enfin, 7 athlètes de tennis de court ont remporté 2 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 4 médailles de bronze.

Mme Nsekera a relevé que certains membres du CNO ont été nommés pour figurer dans les instances du sport à l’international. Il s’agit entre autre de la présidente et du secrétaire général du CNO, ainsi qu’un membre de la fédération nationale de cyclisme.

Les membres du CNO sont revenus sur l’appui financier du CNO auprès des fédérations, demandant que le CNO fournisse son assistance au moment de la sortie de leurs athlètes dans des compétitions internationales. À ce propos, la présidente du CNO a été claire. Ainsi, elle a relevé que le CNO suit les directives du Comité International Olympique (CIO) en la matière. Des directives qui ne permettent pas au CNO d’assister les fédérations sportives nationales au moment des sorties surtout en payant les billets d’avion des joueurs ou séjours. Par contre, a-t-elle fait savoir, le CNO s’est engagé à participer au payement des frais de test covid seulement à la sortie des athlètes conformément aux directives du CIO.

Mme Nsekera a interpellé plutôt ces fédération, à recourir au ministère en charge des sports en pareils cas, c’est au moment où les sorties externes pour participer dans des compétitions internationales sont coûteuses.

Pour une meilleure visibilité des disciplines sportives nationales, les  présidents des fédérations nationales ont été interpellés à participer dans les évènements sportifs internationaux mais aussi dans les réunions de leurs fédérations internationales respectives, selon la présidente du CNO.

Au cours de cette assemblée générale il a été informé que 9 athlètes (dont 4 femmes) sont actuellement retenus pour représenter le Burundi aux prochains  jeux olympiques qui se tiendront à Paris en 2024.