• jeu. Juil 18th, 2024

Présentation compétitive des projets d’innovation numérique informatique à l’UB

ByAdministrateur

Avr 13, 2022

BUJUMBURA, 12 avr (ABP) – L’université du Burundi (UB) a abrité pour la première fois, samedi le 9 avril 2022, dans les enceintes de la faculté des sciences économiques et de gestion, la compétition de présentation des projets d’innovation numérique informatique élaborés par les étudiants issues des différentes universités du pays sous le thème « Digital innovations for business résilience in the East African Community » (Innovations numériques pour la résilience des entreprises au sein de l’East African Community).

Ledit évènement a été organisé au Burundi en collaboration avec l’Inter-University Council for East Africa (IUCEA : Conseil interuniversitaire de la communauté est-africaine), le Deutsche Gesellschaft fur Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et StartHub Africa en partenariat avec Actis et GDG Bujumbura, a constaté l’ABP sur place. Cette initiative de l’East African Community (EAC), réalisée sous le projet « Digital skills for an innovative East African Industry » (Compétences numériques pour une industrie innovante de l’EAC), vise à soutenir les jeunes innovateurs issus des universités de l’EAC afin de développer les innovations numériques pour la résilience des entreprises.

Dans son mot d’ouverture, le secrétaire exécutif permanent de la commission nationale de la science, la technologie et l’innovation au ministère de l’Education nationale et de la recherche scientifique, Dr Tatien Masharabu, a fait remarquer que sa commission s’est engagée à bâtir les systèmes d’innovation pour un développement socio-économique durable au Burundi.

Il a, par ailleurs, indiqué que lors de la conférence de presse sur la science, la technologie et l’innovation au sein de l’EAC tenue en octobre 2021 à l’hôtel Club du lac Tanganyika par la commission nationale de la science, la technologie et l’innovation en collaboration avec l’IUCEA, l’on a constaté que la numérisation et l’innovation sont des forces motrices clés pour la croissance des secteurs productifs au niveau régional notamment l’agriculture, l’industrie et les services. A cet effet, il a espéré qu’à la fin de ce processus de sélection des meilleurs innovateurs au niveau régional, le Burundi aura des candidats retenus à travers leurs projets relatifs aux innovations numériques pour la résilience des entreprises dans la sous-région.

Dix groupes de jeunes innovateurs issus des universités publiques et privées ont présenté leurs projets et ont été tous certifiés. Parmi ces projets présentés, les juges ont pu choisir deux projets rentables et rapidement faisables, qui répondent aux critères d’innovation numérique. Les deux groupes choisis sont constitués par les étudiants de l’université du Burundi et ont été primés en recevant 1000 dollars chacun, a-t-on constaté. Il s’agit d’un groupe de Gérard Kakunze, étudiant au mastère en génie informatique à l’UB, qui a indiqué à la presse que son projet E-Health va aider la population à avoir l’accès à des soins de santé en ligne. Un autre groupe est de Lionel Muhimpundu, étudiant à l’institut des statistiques appliquées, qui a présenté un projet qui consiste à aider les contribuables à recevoir leurs reçus de l’OBR sans toutefois perdre leur temps. Il a invité les autres jeunes à essayer d’utiliser leurs compétences pour améliorer les conditions de vie de leurs communautés.

Le directeur du projet « Digital skills for an innovative East African Industry » de GIZ, Simon Hochstein, a indiqué que les deux projets sélectionnés vont continuer la compétition au niveau régional dans un moment à venir, dans l’un des pays membres de l’EAC, pour gagner 10000 dollars une fois sélectionnés. Signalons que tous ces projets ont été présentés en langue anglaise.

Vue partielle des participants