• mer. Fév 28th, 2024

La pénurie du carburant, un frein à l’écoulement des fruits en commune Kabezi

ByAdministrateur

Avr 21, 2022

BUJUMBURA, 21 avr (ABP) – Les agriculteurs de la commune Kabezi se plaignent comme quoi ils n’ont pas de marché d’écoulement des fruits d’oranges et de mandarines. Ces agriculteurs se plaignent au moment où c’est la période de grande récolte de ces fruits. Sur les collines, ces fruits ne sont plus cueillis et restent sur les arbres même s’ils sont mûrs, faute du manque de marché d’écoulement et ces fruits finissent par se détacher des arbres, tombant par terre et pourris, a-t-on constaté sur place.

Au niveau de la colline Kiremba, les agriculteurs indiquent que les grands acheteurs viennent au compte-goutte. « Ceux qui venaient s’approvisionner en grande quantité pour exportation ne viennent plus faute de carburant selon Mme Geneviève Nzeyimana, une agricultrice de la localité. Jacques Havyarimana, un autre agriculteur de la même colline Kiremba est du même avis. Les camions qui venaient s’approvisionner en grande quantité pour écouler ces fruits vers les grands marchés ne viennent plus, a-t-il ajouté. Le manque à gagner est énorme, a-t-il précisé expliquant qu’un champ qui rapportait entre 1,5 et 2 millions de FBu au cours de la période de grande récolte, rapporte actuellement environ 800.000 FBu. La population de la colline Kiremba a fait savoir qu’elle ne sait à quel saint se vouer, car elle se retrouve dans la pauvreté.

Elle demande aux autorités compétentes de se pencher sur la question liée à la pénurie de carburant afin que la situation revienne à la normale. Elle propose comme solution à long terme, d’installer une usine de transformation de ces fruits en jus.

Les grands marchés d’écoulements des fruits d’oranges et mandarines produits en commune Kabezi sont notamment ceux de la Mairie de Bujumbura et de Rumonge sans oublier que certains commerçants les exportent en RD Congo, a-t-on appris sur place.