• lun. Fév 26th, 2024

Pour une bonne gestion des finances publiques, une réforme de la budgétisation

ByAdministrateur

Avr 27, 2022

GITEGA, 26 avr (ABP) – Le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique organise, du 25 au 29 avril 2022, à Gitega (centre du pays), conjointement avec le ministère des finances, du budget et de la planification économique, un atelier centré sur le budget-programme pour toutes les communes du pays. La rencontre a vu la participation des responsables administratifs et des chargés directs du développement communal issus de tout le pays. Il s’agit nommément des gouverneurs de province et de leurs conseillers en charge du développement et des finances, des responsables provinciaux de l’antenne du plan, des administrateurs communaux et leurs conseillers en charge du développement, des comptables communaux, des présidents des conseils communaux et des présidents des commissions financières au sein des conseils communaux.

Dans son mot d’ouverture de l’atelier, le ministre en charge du développement communautaire, M. Gervais Ndirakobuca, a indiqué que l’atelier vise la réussite des missions de son ministère. Pour plus de précision, il a fait savoir que l’atelier a comme finalité la production d’un document du budget de chacune des communes du pays pour l’exercice 2022-2023, selon un format identique.

Ndirakobuca a ajouté que l’atelier vise à apprendre aux participants la méthodologie de transcrire le contenu du plan communal de développement communautaire et du plan annuel d’investissement dans des outils conduisant à la budgétisation sous un nouveau format.

Aux participants à l’atelier, il a demandé de s’imprégner du contenu de la formation pour mieux servir le pays.

La secrétaire permanente au ministère ayant les finances dans ses attributions a apprécié la portée de la réforme susdite. « Cette réforme rendra plus efficace et efficiente la tâche de suivi- évaluation de l’exécution des activités des projets et permettra aux communes d’avoir une vue anticipée sur les besoins de la trésorerie et de pouvoir s’y préparer, a-t-elle précisé.