• dim. Mai 26th, 2024

Des stratégies ont été arrêtées pour mieux assurer la sécurité

ByAdministrateur

Mai 12, 2022

KARUSI, 11 mai (ABP) – Le gouverneur de la province Karusi, Mme Calinie Mbarushimana a tenu une réunion de sécurité à l’intention des administratifs de la base au sommet, une réunion qui a vu la participation du commissaire provincial de police, du commandant de la 210ème brigade de Kamahoro, de tous les administrateurs communaux et commissaires communaux, des secrétaires du parti CNDD-FDD de la base au sommet et des chefs de services, mercredi le 11 mai 2022.

Un seul point à l’ordre du jour, à savoir la sécurité de la province, a annoncé Mme Calinie Mbarushimana à l’ouverture des débats. Dans un délai d’un mois, des malfaiteurs non encore identifiés ont commis des forfaits à l’arme blanche emportant trois vies humaines en communes Shombo et Bugenyuzi, « nous ne devons pas croiser les bras », a fait savoir Mme Mbarushimana.

Des stratégies doivent être arrêtées pour en finir parce que cela est un signe parlant d’un relâchement dans la vigilance, a-t-elle déclaré. L’usage des registres pour visiteurs, la redynamisation des comités mixtes de sécurité avec respect de la nouvelle restructuration, la régularité des réunions collinaires de sécurité, la surveillance des producteurs et consommateurs des boissons prohibées et la lutte contre la croyance superstitieuse ont été recommandées.

« On ne pourra pas garantir la sécurité si les malfaiteurs sont toujours relâchés à peine attrapés », se sont plaints certains administrateurs qui accusent la justice de prendre à la légère les délits commis et décourage la population qui a tout fait pour les appréhender.

Le gouverneur Mbarushimana les a tranquillisés, rappelant que la question des juges qui se comportent mal est déjà connue au niveau de la présidence de la République.