• ven. Mar 1st, 2024

Des coopératives des jeunes, appelées à travailler pour leur auto développement et le développement provincial

ByAdministrateur

Juin 6, 2022

BUBANZA, 2 juin (ABP) – Les membres des coopératives des jeunes, de la province Bubanza (Nord-Ouest du Burundi), qui ont bénéficié des crédits de la part de la Banque d’Investissements pour les Jeunes (BIJE), sont appelés à  s’atteler à  l’augmentation de la production et pour le remboursement des crédits contractés, a-t-on appris, Mardi le 31 mai 2022 lors de l’atelier d’évaluation de la mise en œuvre des projets de ces coopératives, et qui a été organisé par le gouverneur de la province Bubanza, et  l’Administrateur Directeur Général de la Banque d’Investissements pour les Jeunes, (BIJE).

Dans cet atelier, l’équipe d’experts, qui a été mise en place par le gouverneur de province, pour le développement provincial, a montré qu’en province Bubanza, 19 coopératives des jeunes ont déjà bénéficié des crédits de la part de la Banque d’Investissements pour les Jeunes (BIJE), et 12 parmi elles opèrent dans le secteur agro pastoral.

Ces coopératives regroupent 549 jeunes et des crédits qui leur ont été octroyés équivalant à 209 millions de francs bu, tandis que 227 autres jeunes ont eu des emplois dans ces coopératives dont 51 emplois permanents.

Cette équipe d’experts indique que certaines coopératives ne remboursent pas les crédits comme convenu, et les causes évoquées étant entre autres le manque de connaissances dans la gestion des projets, celles qui ont présenté des projets dont les initiateurs ne sont pas à mesure de mettre en exécution, apprend-on sur place.

Le gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, demande aux membres de ces coopératives, de suivre des instructions de cette équipe d’experts, qui a été mise en place pour le développement provincial, ce qui leur permettra d’augmenter la production et de rembourser les crédits contractés.

Aux administrateurs communaux, il leur a recommandé l’appropriation de l’exécution des projets de ces coopératives car, dit-il, les communes sont actionnaires de BIJE.

Quant à l’Administrateur Directeur Général de la Banque d’Investissements pour les Jeunes (BIJE), Sixte Niyuhire, il promet qu’il ne ménagera aucun effort afin que les coopératives des jeunes  qui sont actifs, reçoivent des crédits de la part de cette Banque.