• mer. Fév 28th, 2024

Remise des certificats et matériaux de coupe et couture à 30 femmes vulnérables

ByAdministrateur

Juin 9, 2022

BUJUMBURA, 7 juin (ABP) – La fondation Al-Maktoum au Burundi et l’assemblée nationale ont organisé lundi le 6 juin 2022, une cérémonie de remise des certificats et matériaux de coupe et couture, à 30 femmes vulnérables qui ont suivi la formation de la troisième session, sous le thème : “ensemble pour une femme productive », a constaté l’ABP sur place.

M. Ndabirabe apprécie les œuvres de cette fondation d’avoir formé déjà trois groupes et donner les outils de base aux lauréats de chaque groupe pour que ces derniers puissent démarrer le métier en toute tranquillité. Il a interpellé les formateurs d’organiser de temps en temps les descentes vers les bénéficiaires de la formation pour constater effectivement s’ils sont en train de mettre en application les acquis et font bon usage du matériel qu’ils ont acquis.

                                                                                           photo de famille

Le président de l’assemblée nationale, M. Daniel Gélase Ndabirabe, a remercié la fondation A-Maktoum pour la contribution au développement du Burundi, à travers l’enseignement des métiers aux personnes vulnérables en vue de les faire progresser dans la vie. Il leur a remercié également pour l’accord de partenariat qui a été établi entre la fondation Al-Maktoum et l’assemblée nationale du Burundi.

M. Ndabirabe a en outre indiqué que le développement du pays par des petits métiers et a suggéré que ce partenariat va rapprocher davantage le Burundi et les Emirats Arabe Unie. Il a profité de cette occasion pour demander au représentant de la fondation Al-Maktoum d’être l’ambassadeur auprès de son pays pour dire qu’ils sont très heureux de travailler ensemble.

Le représentant de la fondation Al-Maktoum M. Hashim Muhammed Ibrahim, a précisé que la fondation est installée au Burundi depuis fin 2019, pour contribuer à l’amélioration des conditions de la population. Il a ajouté que son domaine d’intervention est axé sur l’éducation, le renforcement des capacités des jeunes et des femmes. Il a fait savoir que, même si la fondation Al-Maktoum vient de passer une période très courte au Burundi, il va toujours exprimer sa solidarité avec les personnes vulnérables.

S’agissant des réalisations de la fondation Al-Maktoum, une série d’activités ont été réalisées. Il s’agit de la conception du complexe scolaire à Rumonge qui a ouvert ses portes cette année scolaire 2021-2022 ; la fondation a assisté les personnes vulnérables encadrées par la fondation bonne action en province Bujumbura. Cette fondation a aussi assisté en vivres et non vivres les sinistres victimes des inondations qui ont frappé les localités de Buterere et Mubone. Il a également signalé que la fondation Al-Maktoum a distribué des             équipements à la clinique prince Louis Rwagasore et à l’hôpital prince Régent Charles en collaboration avec la fondation bonne action, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

M. Hashim Muhammed Ibrahim a indiqué que la fondation Al-Maktoum a appuyé l’idée géniale de l’assemblée nationale de former les femmes ayant des ressources limitées en coupe et couture en vue de leur permettre de s’autoprendre en charge et assurer la stabilité de leurs amis.

Il a remercié le président de l’assemblée nationale pour son empathie envers les personnes vulnérables et son implication dans ce programme de formation, en mettant à la disposition des formés, une salle de formation, des chaises et des formateurs, précisant que la fondation Al-Maktoum s’occupait de la distribution des matériels et la rémunération des formateurs.

Le représentant de la fondation Al-Maktoum au Burundi a recommandé aux lauréats de cette formation de prendre soin des matériels acquis et de se regrouper en coopérative pour mieux se développer.