• lun. Fév 26th, 2024

Formation des journalistes sur les lois et procédures fiscales et douanières

ByAdministrateur

Juin 16, 2022

BUJUMBURA, 13 juin (ABP) – L’Office Burundais des Recettes (OBR) a organisé, vendredi le 10 juin à Bujumbura, une formation sur le respect des lois et procédures douanières par les contribuables, à l’intention des journalistes qui traitent des sujets économiques et fiscales, a constaté l’ABP sur place.

Selon le directeur de l’information et de la communication à l’OBR, M. Stany Ngendakumana, cette formation avait pour objectif d’échanger avec eux sur des difficultés qu’ils rencontrent lorsqu’ils traitent ces sujets. Selon lui, le constat est que certains journalistes ne maîtrisent pas les concepts utilisés dans ce domaine et ne savent pas les lois et procédures fiscales et douanières. Il s’avère  donc nécessaire que les journalistes soient informés avant d’informer les autres. Si non, a-t-il ajouté, la diffusion des informations qu’ils ne maîtrisent pas risque de saper l’objectif de l’OBR qui est la promotion du civisme fiscal au Burundi. L’autre constat est que peu de sujets sont traités dans ces domaines comparativement à la politique et à la santé.

Et très souvent il ne s’agit pas de l’initiative des journalistes mais de l’actualité factuelle. Il est  donc urgent que l’OBR fournisse aux médias un éclairage adéquat sur les questions fiscales et pointe du doigt les insuffisances tant structurelles que conjoncturelles du métier qu’il faudrait améliorer  pour que les medias puissent effectivement contribuer au renforcement  du civisme fiscal pour le développement  socio-économique du pays.

A cette occasion ils ont pu suivre trois exposés sur les recettes publiques internes collectées par l’OBR, les douanes Burundais, outil de gestion de la chaîne logistique internationale, collecte des recettes et facilitation du commerce ainsi qu’un thème sur les Médias burundais vis à vis des défis et des perspectives en rapport avec les questions fiscales.

Au cours des échanges à l’issue de ces présentations, les journalistes ont mis en exergue les contraintes qu’ils rencontrent quand ils traitent des questions en rapport avec le fisc et les procédures douanières. Ils ont signalé entre autres le manque de connaissance dans ces domaines, peu de moyens pour faire des descentes sur terrain pour effectuer des investigations, etc.

M. Ngendakumana a promis que l’OBR va rester auprès des médias, et compte organiser un réseau des journalistes amis du fisc comme il procède dans les écoles et universités où  l’OBR  est en train de mettre en place des clubs amis du fisc. Les responsables des médias ainsi que les services financiers des différents médias seront également sensibilisés. Il a été constaté, selon lui, que tous les médias ont des différends avec l’OBR en ce qui concerne le paiement des impôts.