• ven. Mar 1st, 2024

Retour de la première dame du Congo Brazzaville

ByAdministrateur

Juin 16, 2022

Bujumbura, 13 juin (ABP) – La  première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye est rentrée lundi le 13 Juin  de Brazzaville où elle   a participé  du 9 au 10 Juin 2022  à la 26ème  assemblée générale de l’organisation des premières dames d’Afrique pour le développement (OPDAD)  sous le thème  » Vingt ans au service des plus vulnérables d’Afrique. »

A son arrivée à l’aéroport international Melchior Ndadaye, la première dame du Burundi a indiqué à la presse burundaise que l’objectif principal de ladite réunion était l’élection de nouveaux organes dirigeants de  cette organisation.

                                           Arrivée de la 1ère dame à l’aéroport international Melchior Ndadaye

En effet a-t-elle précisé, la première dame de la République de la Namibie Monica Geingos a été élue présidente de l’OPDAD et la première dame de la RDC Denise Nyakeru Tshisekedi a, quant à elle,  été élue vice-présidente de cette organisation.

La première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye a été élue  présidente du comité de direction de  l’OPDAD  pour un mandat de deux ans (2022-2024)

Au cours  de cette  réunion, les premières d’Afrique ont  voté le budget de  fonctionnement de  leur organisation  pour les deux prochaines  années a indiqué la première dame du Burundi ajoutant que les premières dames d’Afrique ont eu le temps de présenter chacune ses réalisations dans leurs pays respectifs  au cours des deux ans qui viennent de s’écouler. La Première dame a également précisé que le constat a été que tous sont à l’œuvre.

Dans cette réunion, étaient invités les différents panelistes dans le domaine de la santé dont les ministres  en charge  de la santé, les agences des Nations unies, l’OMS, les représentants de l’Union Africaine, qui dans leurs contributions, ont  montré aux premières dames comment bien exécuter leurs différents projets dans le   domaine de la santé.

La présidente de l’OPDAD Burundi n’a pas manqué de signaler que lors de cette réunion, tous les participants  ont salué l’idée de soutenir les vulnérables comme le précise le thème de cette année, arguant que pour qu’un pays arrive à son développement, il faut que les citoyens aient la bonne santé et des ressources financières. Lors de l’audience avec la première dame du Congo Brazzaville, cette dernière a salué la manière dont le  programme de la réunion s’est déroulé.

Pour elle, la tenue de cette réunion est un honneur pour les pays Africains dans le sens où  » Ce qui plaît aux femmes plaît aussi les hommes.  » Elle les a encouragées de continuer à combattre pour le développement de leurs pays.

La première dame du Burundi a clôturé son interview en disant que l’OPDAD se prépare déjà pour célébrer ses Vingt ans d’existence et que les cérémonies de célébration se dérouleront soit au Burundi ou au Zimbabwe  parce que ce sont les deux pays qui ont déjà accepté d’héberger ces cérémonies.