• mar. Fév 27th, 2024

La présidente du CNC appelle les médias à prendre en compte les préoccupations de la population

ByAdministrateur

Juin 30, 2022

BUJUMBURA, 29 juin (ABP) – Les membres du Conseil National de la Communication se réunissent du 29 au 30 juin 2022 en assemblée plénière ordinaire.

Selon la présidente du CNC Mme Vestine Nahimana, il sera question d’analyser, d’échanger et de valider le rapport annuel des activités du CNC, de présenter les manquements commis par voie de presse par certains médias. Il s’agit aussi de présenter les réalisations du CNC pour l’exercice 2021/2022 et d’analyser le PAA 2020-2023, a-t-elle ajouté.

Mme Nahimana a fait savoir que le service monitoring du CNC est incapable de faire le suivi de tous médias suite à l’insuffisance des ressources humaines alors que le nombre de médias à suivre augmente du jour au lendemain. Elle a également signalé des difficultés d’ordre technique notamment les coupures répétitives du courant électrique et la connexion internet qui n’est pas stable.

S’agissant de l’univers médiatique qui ne cesse de s’agrandir, elle a fait savoir que le Burundi compte actuellement 56 radios, 19 télévisions 129 journaux et 35 agences de presse, soit un total de 236 organes de presse.  A cela s’ajoutent sept associations des professionnels et organisations partenaires des médias. Des dossiers de demande d’agréments se chiffrent quant à eux à une bonne soixantaine, selon Mme Nahimana.

Face à cette multitude de médias, elle les a exhortés à mettre en avant le professionnalisme matérialisé par le respect de la loi mais également l’offre des programmes de qualité qui cadrent exactement avec les besoins des consommateurs des produits médiatiques. Cela sous-entend, selon elle, la prise en compte des préoccupations de la population, un point vers lequel doivent converger tous les médias. Ces derniers doivent fournir des efforts pour réaliser l’étude d’audience afin d’éviter de naviguer à vue et ainsi élaborer leurs grilles de programmes en conséquence.