• mer. Fév 21st, 2024

Les confessions religieuses appelées à engager leurs fidèles sur la voie du développement

ByAdministrateur

Juil 19, 2022

GITEGA, 16 juil (ABP) – Le chef d’État burundais, M. Evariste Ndayishimiye, a recommandé aux responsables des confessions religieuses d’entreprendre des projets de développement, à l’intention de leurs fidèles pour les tirer de la misère inculquent en eux des valeurs d’amour du travail pour rompre avec l’oisiveté.

Le Président Ndayishimiye a livré ces enseignements à l’Eglise du Plein Évangile du Burundi, sise au quartier Yoba, dans le centre urbain de Gitega (centre du pays), où il s’était joint aux leaders paroissiens de cette église dans une conférence de recyclage, organisée, à leur intention, du 14 au 17 juillet de cette année.

La paresse est l’ennemi numéro un du développement d’une personne, et partant, du pays, a indiqué M. Ndayishimiye, avant d’expliquer, en se basant aux écritures bibliques, que le Tout Puissant bénit les travailleurs et non les paresseux. Un chrétien qui mendie n’en est pas un,  de même qu’un pasteur qui détourne la dîme d’une église, a-t-il renchéri.

                                                                               Vue partielle des fidèles

Poursuivant sa communication, le Président Ndayishimiye a fait savoir que le Burundi est un pays béni, comblé de merveilles, à l’instar du jardin d’Éden, nuançant toutefois que l’on doit travailler fort pour les découvrir. Par ailleurs, le chef de l’État a exhorté les confessions religieuses à cultiver en leur sein l’unité, arguant qu’il est déshonorant de voir des gens qui se réclament des enseignants de la parole de Dieu en train de se quereller pour cause des biens matériels. « De telles gens sont ventriotes. Ils n’ont pas la vocation de servir Dieu. Ils méritent d’être vomis dans la communauté des croyants », a-t-il déploré.

Auparavant, le représentant légal de l’église ci-haut dite, apôtre Charles Nduwumukama, avait livré un mot d’accueil à son hôte de marque et a saisi l’occasion pour présenter le bilan des réalisations de l’église.

Il a indiqué que cette église prêche l’union et la convivialité de ses ouailles. Il a ajouté que l’on privilégie aussi le changement du niveau de vie des fidèles en leur prodiguant des enseignements sur l’auto-développement. Aux leaders des paroisses en recyclage, il a recommandé de conduire les fidèles sur la voie du développement spirituel et matériel.

Cet événement a vu aussi la participation et de beaucoup de fidèles de cette église des prédicateurs américains et de la Corée du Sud venus dispenser des enseignements aux leaders paroissiens.