• mar. Sep 27th, 2022

Descente du président du Sénat burundais en province Rutana

ByAdministrateur

Août 19, 2022

RUTANA, 17 août (ABP) – Le président du sénat burundais, M. Emmanuel Sinzohagera a effectué une descente en province Rutana, le mardi 16 août 2022, dans les communes Gitanga et Bukemba.

Les chefs de services déconcentrés œuvrant dans ces communes ont eu l’occasion d’échanger avec cette autorité parlementaire, a constaté l’ABP sur place.

Parmi les questions qui lui ont été posées, figuraient celles portant sur l’électricité et l’eau potable absentes en commune Gitanga.

Parlant de l’électricité, M. Sinzohagera a signalé que cette commune fait partie des onze communes qui bénéficieront de l’électricité au cours de cette année et figure dans le budget de l’Etat de cette année.

Concernant l’eau potable, le président du sénat burundais a signalé la nécessité d’une étude par les communes visant à déterminer le montant nécessaire pour la mise en œuvre du projet d’eau dans la commune.

Le gouverneur de la province Rutana, Olivier Nibitanga a par ailleurs ajouté qu’il y a un projet du président de la République visant à procurer de l’eau potable à toutes les collines du pays. Il a indiqué que les collines de la commune Gitanga sont aussi concernées par ce projet qui couvre tout le pays.

Sinzohagera a lancé un appel à la population présente pour protéger les fontaines d’eau qui sont présentes dans la commune car c’est à partir d’elles que les collines de la localité peuvent être dotées d’eau potable

La question des grossesses non désirées pour les élèves fait partie des préoccupations du parlement burundais. Il a indiqué qu’au cas où le responsable est un fonctionnaire de l’Etat, l’institution législative qu’il représente doit être sûre qu’il est sanctionné conformément à la loi.

Du fait que ces grossesses en milieux scolaires engendrent des abandons scolaires pour des filles, M. Sinzohagera a appelé les responsables des écoles, les enseignants, et les administratifs à ne ménager aucun effort pour l’éradication de ces faits dans des écoles.

                                                                                                  Vue partielle des participants

Il a en outre appelé la population à envoyer leurs filles à l’école car elles aussi peuvent contribuer au développement du pays comme leurs frères garçons.

En commune Bukemba, un accent particulier a été mis sur la question de la sécurité bien qu’elle soit assurée dans la localité, apprend-on du gouverneur de Rutana.

Le président Sinzohagera a cité la polygamie   comme étant un des facteurs nuisibles à la sécurité du pays. C’est pour cette raison qu’il a appelé les administratifs à combattre cette pratique vieillotte qui ne fait que créer des conflits dans les familles. Il importe de signaler que M. Sinzohagera a lancé un appel à la population de garder la paix, la sécurité et la solidarité, tout en respectant les mesures du gouvernement burundais et a appelé les tribunaux à faire justice à tout un chacun dans le but de perpétuer la paix et la sécurité.