• mar. Sep 27th, 2022

17 enfants retirés de la rue

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

CANKUZO, 31 août (ABP) – La province Cankuzo (est du Burundi) poursuit la campagne de retrait des enfants de la rue. Le mardi, 30 août 2022, en commune Cankuzo et Kigamba, 17 enfants ayant suivi des enseignements avec leurs parents, ont été réinsérés dans leurs familles respectives, a appris l’ABP.

Comme l’ont indiqué ces enfants, la pauvreté dans leurs familles, les conflits fonciers, la discordance entre leurs parents sont parmi les causes principales qui les poussent à fuir les ménages.

Malgré tout, ils présentent l’engouement de reprise de l’école si le matériel scolaire est disponible. La directrice provinciale du Centre de développement familial et communautaire en cette province, Mme Noeline Niyonzima a fait savoir que la place de l’enfant est dans la famille, d’où les parents doivent prendre le devant dans la protection de leurs droits en leurs octroyant tout ce dont ils ont besoin pour leur bien-être. Par ailleurs, certains de ces mêmes enfants sont fautifs, ont dénoncé les parents, soulignant qu’ils peuvent quitter les familles sans autorisation. A titre d’exemple, l’un de ces enfants a choisi passer les nuits dans la rue sous refus de vivre dans sa famille ou dans un autre ménage.

Dans son discours, Silas Nimbona, conseiller chargé des affaires juridiques au cabinet du gouverneur de cette province, a exhorté les parents à tirer une sonnette d’alerte aux voisins et aux instances habilitées si un cas pareil se produit.

Il n’a pas manqué de leur rappeler que la protection des droits de l’enfant est obligatoire et que leur éducation reste primordiale au profit de la famille et du pays, raison pour laquelle, le gouvernement sensibilise la population à la limitation des naissances. Les enfants sont le Burundi de demain, on récolte alors ce qu’on a semé, a-t-il poursuivi.

Rappelons que parmi ces17 enfants de la rue, de 10 à 14 ans, ayant suivi les enseignements avec leurs parents ont été réinsérés dans leurs familles.

Ils sont composés des natifs de cette province Cankuzo et d’autres provinces en l’occurrence Karusi mais dont les parents résident à Cankuzo. Ils ont promis de changer de comportement pour bâtir leurs ménages meilleurs. Ils ont bénéficié à cette occasion des savons de lessive.