• mar. Sep 27th, 2022

La rareté du matériel scolaire est à l’origine de la flambée des prix sur le marché

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

BUJUMBURA, 24 août (ABP) – A la veille de la rentrée scolaire, édition 2022-2023, le matériel scolaire est rare sur le marché et les prix ont fortement augmenté, a constaté l’ABP sur place lors d’une descente effectuée lundi le 22 août 2022 à l’ex-marché central de Bujumbura et à la librairie Saint Paul.

Dans une interview qu’elle a accordée à l’ABP, la directrice de la librairie Saint-Paul de Bujumbura, Sœur Spés Caritas félicité Hatungimana a fait savoir que les prix du matériel scolaire pour l’année scolaire 2022-2023 a fortement augmenté ajoutant que les cahiers et les manuels scolaires sont en petite quantité dans tout le pays.

La Directrice Hatungimana a   précisé que ces prix ont augmenté passant de 1800 Fbu pour un cahier de 100 feuilles pour l’année passée à 2600 frs a la veille de l’année scolaire 2022-2023. Un cahier de 60 feuilles coûte 2300 Fbu contre 1400 FBU l’année passée et un cahier de 48 feuilles coûte 1900 contre 1200 Fbu. Elle a aussi indiqué que pour les cahiers de 36 feuilles et de 24 feuilles, les prix varient entre 1500 et 1000 FBu contre 1000 Fr bu et 700 Fr bu.

Parlant de cette forte augmentation des prix du matériel scolaire, Sœur Hatungimana a indiqué que la matière première est rare et chère sur le marché ajoutant que le transport de ces marchandises a aussi augmenté ainsi que les frais de dédouanement et les taxes.

A la question de savoir pourquoi la librairie saint Paul a beaucoup des clients alors que  leurs  marchandises  sont chères  par rapport aux autres libraires, la chargée de la direction au sein de la librairie saint Paul a indiqué  que  leurs produits sont en bonne qualité soulignant que même les dimensions  de leurs cahiers ne sont pas les mêmes comparativement aux autres cahiers achetés ailleurs avant d’expliquer que la librairie saint Paul fait les commandes de la matière première (les feuilles pour la fabrication des cahiers) à l’extérieur du pays..

La directrice de la librairie saint Paul a profité de l’occasion pour demander au ministère ayant le commerce dans ses attributions de diminuer les taxes pour le matériel scolaire afin qu’il soit disponible et en quantité suffisante sur le marché local.

Un vendeur du matériel scolaire près de l’ex-marché central de Bujumbura a indiqué à l’ABP que les prix ont augmenté suite au manque de carburant au moment où les machines qui fabriquent les cahiers consomment du carburant.