• mar. Sep 27th, 2022

Appel au dialogue pour barrer la route aux obstacles à la production du riz

ByAdministrateur

Sep 4, 2022

BUBANZA, 31 août (ABP) – Les riziculteurs encadrés par la SRD Imbo, de la commune Gihanga (nord-ouest du Burundi), sont appelés à signaler, en temps réel, tout obstacle à l’augmentation de la production pour que des solutions soient précoces, a-t-on appris de la réunion qui a été tenue en commune Gihanga,  mardi le 30 août 2022, par le gouverneur de Bubanza Cléophas Nizigiyimana, à l’endroit de ces riziculteurs,  pour échanger sur les contraintes à l’augmentation de la production et des remèdes à y apporter.

En province Bubanza, ces riziculteurs encadrés par la SRD Imbo sont regroupés en six coopératives rizicoles, et leurs champs sont sur l’étendue de 3238 hectares. Quant aux obstacles à l’augmentation de la production, ils évoquent l’insuffisance d’engrais chimiques qui fait que leurs champs soient endommagés,  car ils passent beaucoup de temps dans la procédure de réception de cet intrant. Ils demandent que ces engrais chimiques soient conservés et gérés par leurs coopératives, au lieu de la SRDI.

Ces riziculteurs parlent aussi de l’insuffisance d’eau d’irrigation, des crédits pour certaines coopératives qui proposent le remboursement en argent et non en récolte, le problème de leadership au sein de certaines coopératives, où les responsables s’approprient de leurs patrimoines, ainsi que le manque d’eau potable dans cette commune Gihanga, apprend-on sur place.

Face à toutes  ces contraintes, le directeur général de la SRD Imbo, Félix Habonimana invite les responsables de ces coopératives de présenter en temps réel, les doléances des membres. Aux riziculteurs, M. Habonimana recommande de toujours respecter les instructions de la SRD Imbo.

Quant au gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, il demande au directeur général de la SRDI de multiplier des réunions avec ces riziculteurs afin que tout obstacle à l’augmentation de la production trouve une solution précoce.