• mar. Sep 27th, 2022

Le président de la République du Burundi reçoit en audience la nouvelle représentante résidente de la Banque Mondiale

ByAdministrateur

Sep 4, 2022

BUJUMBURA, 1er sept (ABP) – Le président de la République du Burundi Evariste Ndayishimiye a reçu jeudi le 1 er septembre 2022 au palais Ntare Rushatsi, la nouvelle représentante résidente de la Banque Mondiale Mme  Hawa Cissé Wagué .

À la sortie de l’audience, Mme Hawa Cissé a indiqué à la presse que leur entretien a porté sur le développement du Burundi, précisant que le président de la République du Burundi lui a présenté sa vision du développement du pays.  La représentante résidente de la Banque Mondiale  a signalé qu’elle a apprécié le focus du président de la République du Burundi sur le fait que  » chaque bouche doit avoir à manger et chaque poche doit avoir de l’argent » , expliquant que ça coïncide avec les objectifs de développement de la Banque Mondiale qui sont ceux de lutter contre la pauvreté et promouvoir une croissance économique partagée.

Elle a aussi ajouté que l’on a échangé sur l’importance d’avoir des infrastructures dans le pays notamment dans le domaine du transport pour connecter les différentes régions et les différentes collines sur le marché. Il en est de même dans le secteur de l’énergie où la vision d’ici 2030, il y aura accès à l’énergie pour tous. La représentante de la Banque Mondiale au Burundi a promis que la Banque Mondiale va aider pour que ces deux domaines soient renforcés davantage.

Selon Mme Hawa, le président de la République du Burundi a aussi insisté sur la mise en œuvre des projets déjà existants dans le pays, en demandant à la Banque Mondiale de travailler ensemble avec le gouvernement du Burundi pour la mise en œuvre rapide de ces projets afin que l’impact soit ressenti au niveau des populations et qu’on lutte contre la pauvreté de façon efficace.  Mme Hawa Cissé a profité de cette occasion pour signaler que le portefeuille de la  Banque Mondiale fait déjà plus d’un milliard de dollars au niveau du Burundi.  La Banque Mondiale a aussi promis qu’elle est disposée à accompagner le Burundi à asseoir la bonne gouvernance.

Le porte-parole adjoint du président de la République du Burundi Munezero Doriane a fait savoir que le président de la République du Burundi et la nouvelle représentante de la Banque Mondiale ont dialogué aussi à propos du projet  » Merankabandi  » qui va débuter bientôt dans toutes les provinces du pays avec un montant de plus de 150 millions de dollars américains. Le chef de l’État et la Banque Mondiale souhaitent tous voir ce projet venir changer la vie des populations bénéficiaires.