• mar. Sep 27th, 2022

Appel aux intervenants en matière éducative pour améliorer le rendement scolaire

ByAdministrateur

Sep 9, 2022

KAYANZA, 9 sept (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza (nord du Burundi), le colonel Rémy Cishahayo, a réuni le jeudi 8 septembre 2022, au chef-lieu de la province, les directeurs communaux de l’éducation, tous les directeurs d’écoles, les administrateurs communaux et les secrétaires communaux du parti au pouvoir CNDD-FDD. L’objectif de cette réunion était d’échanger sur les défis qui hantent ce secteur et les solutions à y apporter en vue de l’amélioration du rendement scolaire surtout dans les concours et examens nationaux de la prochaine année  scolaire.

                                                                                                vue partielle des participants

Brossant la situation actuelle du secteur éducatif, le directeur provincial de l’Education à Kayanza, M. Désiré Hatungimana a inventorié les défis auxquels fait face le secteur éducatif. et qui, par conséquent, occasionnent des mauvais résultats. Il a cité la pléthore d’élèves dans les salles de classes ce qui, d’après lui, engendre l’insuffisance des bancs pupitres et des salles de classes. A cela s’ajoute l’insuffisance du personnel enseignant.

M. Hatungimana a également fait mention de 19 000 cas d’abandon scolaire, suite à l’ignorance, aux mariages précoces, aux grossesses non désirées et à la pauvreté.

La même autorité scolaire à Kayanza a déploré le fait que les enseignants et les parents ne prennent plus conscience de leur mission d’éduquer et que les moyens alloués chaque année aux écoles fondamentales et aux directions communales de l’éducation soient limités.

Pour pallier à tous ces défis, le gouverneur Cishahayo, a formulé une série de recommandations. Aux enseignants, il a demandé d’achever les programmes et de respecter les heures de travail. Quant aux directeurs communaux de l’éducation et ceux d’écoles, il a exigé qu’ils renforcent l’encadrement de proximité et qu’ils vérifient si les enseignants préparent les leçons qu’ils dispensent. De plus, ils ont été interpelés à dénoncer, en temps réel, les enseignants déserteurs afin qu’ils soient révoqués et remplacés dans l’immédiat. Les administrateurs communaux ont été, de leur côté, invités à s’impliquer activement dans le secteur éducatif afin de relever le taux de réussite aux concours et examens nationaux.

Rappelons que la province scolaire de Kayanza se classe septième au concours national de la 9ème année fondamentale pour l’année scolaire 2021-2022 alors qu’elle avait occupé la 5ème place l’année scolaire précédente.