• lun. Juil 15th, 2024

Les utilisateurs des véhicules de transport rémunéré appelés au respect du tarif connu par la loi

ByAdministrateur

Sep 24, 2022

RUMONGE, 16 sept (ABP) – Après avoir constaté que certains transporteurs des passagers sur la route Bujumbura-Rumonge exigent les frais de transport élevés aux passagers, le gouverneur de la province Rumonge, Consolateur Nitunga a réuni le matin de vendredi le 16 septembre les transporteurs pour les rappeler le tarif connu par la loi.

Comme l’a fait savoir, M. Nitunga, les usagers de véhicules de transport rémunéré opérant sur le tronçon Bujumbura-Rumonge fixent le prix du ticket non conforme à la loi. Il a déploré que ces derniers confirment que ce prix est connu au niveau de l’administration provinciale et a ainsi mis en garde ces derniers, précisant qu’ils seront punis.

Le gouverneur de la province a, de ce fait, rappelé aux transporteurs présents dans la réunion le tarif qui a été fixé par l’Etat et qui doit être respecté pour le transport des passagers empruntant l’itinéraire Bujumbura-Rumonge.

Ainsi, pour les passagers qui se déplacent de Bujumbura vers Gitaza, le prix du ticket a été fixé à 2500 FBu, pour ceux qui vont à Magara depuis Bujumbura, le prix du ticket est de 4000 FBu, de Bujumbura vers Minago, le passager doit payer 4500 FBu alors que celui qui se dirigent vers le chef-lieu de la province Rumonge en provenance de Bujumbura, doit payer le ticket de 6000 FBu.

Les conducteurs des véhicules de transport rémunéré de type probox appelés communément « Express » ont fait savoir qu’ils vont travailler en déficit s’ils se conforment à ce tarif. Ils ont expliqué que le nombre des passagers se déplaçant à bord de ces types de véhicules ne peut pas dépasser quatre personnes dont chacune d’elles doit payer 10000 FBu pour le ticket de transport afin de récupérer l’argent dépensé pour achat du carburant.

Le gouverneur de la province Rumonge Nitunga leur a signifié qu’aucun tarif ne doit être respecté en dehors de celui qui est connu par la loi. Il a clôturé en mettant en garde les contrevenants et en invitant les passagers à informer l’administration quand ils voient les transporteurs en train de violer la loi.