• dim. Mai 26th, 2024

Les tambours burundais désacralisés à Nyegenyege en Ouganda

ByAdministrateur

Sep 27, 2022

GITEGA, 22 sept (ABP) – Le représentant du groupe de tambourinaires de Gishora, M. Oscar Nshimirimana, s’exprime avec une grande indignation, sur la légèreté des tambourinaires burundais ayant autorisé des femmes de battre et danser aux rythmes des tambours burundais, tout en sachant bel et bien que la culture burundaise l’y interdit farouchement. Il a précisé que la scène honteuse pour le Burundi s’est déroulée, lors d’un festival, tenu à Nyegenyege en Ouganda, du 15 au 18 septembre 2022.

                                         Des femmes en tenue indécente désacralisent les tambours burundais

Pire encore, a déploré M. Nshimirimana, ces femmes ont outragé la culture burundaise en dansant les seins à découvert, alors que cette partie du corps en est très intime chez les burundaises, a-t-il ajouté. Aux plus hautes autorités du pays, M. Nshimirimana a demandé de s’impliquer activement pour inculquer aux tambourinaires et aux apprenants à jouer au tambour que la fabrication, le battement et la danse sont exclusivement réservés aux hommes.

Par ailleurs, a-t-il rappelé, les tambours burundais constituent déjà le patrimoine culturel mondial. Il a demandé au gouvernement burundais et à l’UNESCO de sensibiliser les pays du monde sur la protection desdits tambours pour l’intérêt du monde entier. M. Nshimirimana est à la tête d’un groupe qui a gagné haut la main le championnat national du tambour, édition 2021.