• mer. Juin 19th, 2024

Gatumba reste le corridor privilégié par les fraudeurs

ByAdministrateur

Oct 11, 2022

BUJUMBURA, 5 oct (ABP) – Les cas de fraudes font encore parler d’eux à Gatumba malgré les séances de formation à l’intention des commerçants transfrontaliers de Gatumba dont certains pratiquaient la fraude pour les amener à rompre avec cette mauvaise pratique a  appris l’ABP sur place.

Selon nos sources, dimanche dernier le 2 octobre 2022,lors d’une fouille de routine des véhicules et des bagages par la police ,au pont de la Rusizi à la sortie de Gatumba, cette dernière a saisi 47 pagnes non dédouanés, en provenance de la République démocratique du Congo, appartenant à un certain Déo Ndayikengurukiye résidant à la colline Muyange II, zone Gatumba, Commune Mutimbuzi, province Bujumbura.

Le fraudeur a tenté de corrompre les policiers de ce poste en leur donnant une somme de 50mille francs sans y parvenir ont ajouté nos sources.

L’auteur a été arrêté, interrogé par la police à Gatumba et attend un procès de flagrance.

La présidente du tribunal de grande instance de Bujumbura Mme Josiane Nizigiyimana contacté par l’ABP reconnaît qu’il y a des cas de fraude perpétrés en zone Gatumba et fait savoir que la TGI en collaboration avec le parquet et la police est engagé à traquer ces fraudeurs.

Pour rappel, le TGI Bujumbura avait siégé en procès de flagrance en date du 30 septembre pour juger un cas de fraude où il a condamné trois personnes dont un agent de l’OBR qui ont fait passer 84 bouteilles de liqueurs, 9 pagnes,2 bidons d’essence super de 20litres chacun et un bidon d’huile non dédouanés et à bord d’une voiture probox.

Les biens seront vendus aux enchères et l’argent déposé au trésor public, le véhicule est devenu la propriété de l’Etat tandis que les fraudeurs ont été condamnés à des  peines de servitude pénale de 5ans, de 2ans et une année.