• ven. Mai 24th, 2024

La commune Ndava est la plus exposée aux risques selon la cartographie multirisque au Burundi

ByAdministrateur

Oct 31, 2022

MWARO, 31 oct (ABP) – Le président de la plateforme nationale de prévention des risques et gestion des catastrophes M. Anicet Nibaruta a organisé un atelier de dissémination des résultats de la cartographie multirisque au Burundi, à l’intention des parties prenantes de la province Mwaro du 27 au 28 octobre 2022.

M. Nibaruta a indiqué que là où les aléas arrivent, il y a beaucoup de pertes, notamment la perte des vies humaines, les blessés, ils touchent aussi l’environnement. Il a également signalé que le gouvernement du Burundi, après avoir vu qu’il y a beaucoup de pertes liées aux différents aléas, a pris la décision de mettre des efforts dans la prévention des risques et des catastrophes.

Selon M. Nibaruta, cette activité est mise même dans le plan national de développement (PND 2018-2027), indiquant qu’ils ont beaucoup fait dans la prévention des aléas climatiques, en collaboration avec les partenaires de développement surtout ceux qui interviennent dans le secteur de prévention des risques et gestion des catastrophes comme l’OIM.

Le président de la plateforme nationale de prévention des risques et gestion des catastrophes a fait savoir qu’il n’y a pas de développement quand on néglige la prévention des risques. Il a indiqué que la cartographie multirisque est un outil de plaidoirie, dans la prise de décision et élaboration des politiques. Elle aidera aussi différents secteurs comme la santé, l’éducation et autres, dans la construction des centres de santé, des écoles et autres infrastructures publiques.

Il a signalé que selon les études faites par des experts, considérant sur des pluies torrentielles, les inondations, les glissements de terrain, les vents violents et les tremblements de terre ; la commune Ndava de la province Mwaro est la plus exposée à risque par rapport aux autres communes. Il a appelé les parties prenantes à être toujours en préparation car les aléas sont inévitables. Les activités ont été clôturées par la remise des cartes multirisques de la province Mwaro.