• mar. Juin 25th, 2024

Les natifs vivant ailleurs appelés à investir dans leur province

ByAdministrateur

Nov 2, 2022

RUTANA, 2 nov (ABP) – Le gouverneur de la province Rutana, M. Olivier Nibitanga a tenu le dimanche 30 octobre 2022 au campus de l’université Lumière situé en zone Kayero, commune Mpinga-Kayove de la province Rutana, une réunion à l’intention des natifs de cette province de la diaspora, ainsi que ceux qui habitent dans d’autres provinces du Burundi. Ils ont échangé sur différentes questions de la vie de cette province, a-t-on constaté sur place.

Au cours de cette réunion, M. Nibitanga  a appelé ses interlocuteurs à amener leurs capitaux pour investir dans différents domaines de la vie de la province, et contribuer à son développement, soulignant que le développement de la province ne résultera que de leurs efforts réunis.

Il a indiqué qu’au moment où le Burundi a dédié cette année à l’agriculture et à l’élevage, ceux qui en sont capables devraient investir dans ces deux domaines, dans la transformation des produits issus de l’agriculture et de l’élevage, ou dans d’autres domaines de leurs choix, a-t-il ajouté.

Au moment où on est déjà entré dans la phase de semis pour la saison culturale 2023 A, M. Nibitanga se réjouit du fait que la population de cette province a reçu des fertilisants de l’usine FOMI à un pourcentage satisfaisant, a-t-il avoué. Il a précisé qu’avec la politique de stabulation permanente, la récolte agricole a augmenté dans cette province, grâce à l’augmentation des fertilisants organiques utilisé dans les champs.

Sur le point de vue de l’éducation, le gouverneur Nibitanga déplore beaucoup de cas d’abandons scolaires qui s’enregistrent surtout dans les communes de Mpinga-Kayove et Giharo. Ces communes sont limitrophes du pays voisin de la Tanzanie, et les enfants qui quittent l’école pour se rendre en république unie de la Tanzanie pour chercher des petits jobs au moment où d’autres vont se marier.

Dans le but de faire face à cette situation, l’administration doit s’assurer que les célibataires voulant se marier aient atteint l’âge inscrit dans la loi, et qu’ils ne soient pas des élèves qui viennent de quitter l’école, a-t-il souligné. Il a également signalé que l’administration œuvre dans la sensibilisation des parents et enfants sur l’importance de l’école.

Dans le domaine de la santé, où il a été posé la question concernant l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan du président de la république portant la construction des hôpitaux dans chaque commune, M. Nibitanga a fait savoir que des travaux de construction de ces hôpitaux ont déjà commencé dans les communes de Giharo et Bukemba, tout en signalant que de telles activités vont suivre dans d’autres communes.

Dans le but d’attirer plus de touristes, le gouverneur de la province Rutana a indiqué qu’on est en train de construire des hôtels tout près des sites touristiques, pour faciliter les visiteurs de ces places d’y rester aussi longtemps qu’ils voudront. Concernant l’accès à ces places, M. Nibitanga a indiqué que la route menant vers ces sites nécessite d’être entretenue et qu’on a soumis la question aux autorités compétentes, peut-être qu’elle sera bientôt résolue, a-t-il espéré.

Notons que certains des participants ont demandé au chef de cette province de bien favoriser les investissements des natifs de la province en leur procurant des places pour la réalisation des projets qui en sollicitent beaucoup.