• mar. Juin 18th, 2024

La participation du chef de l’Etat au 18ème sommet de la Francophonie couronnée de succès

ByAdministrateur

Nov 28, 2022

BUJUMBURA, 22 nov (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, est rentré le lundi 21 novembre 2022 en provenance de Djerba en Tunisie, où il a pris part aux travaux du 18ème sommet de la Francophonie.

A son arrivée à l’aéroport international Melchior Ndadaye, le président Ndayishimiye a indiqué à la presse que le 18ème sommet de la Francophonie a vu la participation de plusieurs chefs d’Etat qui ont eu l’occasion de travailler en groupes, où chacun d’eux a exprimé ses opinions et idées constructives.

Il a fait remarquer qu’ils ont en général relevé les défis qui handicapent le travail en synergie surtout dans l’usage des technologies de l’information et sur l’inclusion des femmes et filles dans les travaux de développement.

Le chef de l’Etat a indiqué avoir eu l’occasion de s’exprimer sur l’état des lieux de la langue française au Burundi mais aussi au niveau de l’East African Community (EAC). Pour le cas du Burundi, l’on a estimé que les pays développés en la matière pourraient apporter leur contribution pour que le Burundi puisse être doté des bibliothèques modernes.

Le président de la République et président en exercice de l’EAC a signalé que sa participation au 18ème sommet de la Francophonie a été couronnée de succès car, a-t-il expliqué, il a eu l’occasion de s’entretenir fructueusement avec plusieurs leaders politiques internationaux.

Dans son entretien avec le président de la République de Tunisie, les deux personnalités ont passé en revue les relations de coopération qui existent entre leurs pays. Ils se sont convenus de les promouvoir par la signature de certains Accords d’entraide mutuelle dans le domaine de l’économie et des industries de transformation. Une équipe des Burundais et celle des Tunisiens vont bientôt se rencontrer pour une mise en œuvre effective de ces accords.

Le président Ndayishimiye s’est également entretenu avec son homologue français, le président Emmanuel Macron, qui est en même temps président de la communauté des pays membres de l’Union européenne (UE). Le président de la France a promis de soutenir le Burundi dans le domaine de l’agriculture, a-t-il signalé.

Concernant la question de la paix en République démocratique du Congo (RDC), le président de la communauté des pays membres de l’UE a félicité le président de l’EAC pour les travaux en cours qui consistent à ramener la paix à l’Est de la RDC. Le président Macron s’est réjoui de la présence des forces de défense du Burundi au Sud-Kivu car, s’est-il exprimé, cette région est maintenant calme.

Le président Macron s’est engagé à soutenir l’EAC pour que la RDC puisse être paisible comme d’autres pays.