• lun. Juil 15th, 2024

Le marché moderne, un indicateur du développement selon le chef de l’Etat

ByAdministrateur

Nov 29, 2022

BUJUMBURA, 26 nov (ABP) – Le président de la République Evariste Ndayishimiye s’est joint le samedi 26 novembre 2022, à la population de la province Bujumbura (ouest du Burundi) aux travaux de développement communautaire consistant au pavage du marché moderne en construction sis au chef-lieu de la zone Rubirizi en commune Mutimbuzi.

S’adressant à la population, le chef d’Etat burundais a indiqué que le marché moderne est un indicateur du développement. Cependant, ajoute-t-il, il ne suffit pas d’avoir un marché moderne mais il faut aussi qu’il soit en mouvement. C’est dans ce cadre que M. Ndayishimiye a appelé la population à profiter de la paix qui règne au pays pour augmenter la production et avoir de quoi vendre.

Cela est passible a renchéri le président invitant la population de Rubirizi à se regrouper en associations pour cultiver le patchouli dans la palmeraie de Kivoga, soulignant que c’est une culture qui génère beaucoup de revenus.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de cette province M. Désiré Nsengiyumva avait indiqué que la zone Rubirizi fait face au manque de terrain suite aux éleveurs qui s’y sont installés il y a quelques années, tout en souhaitant que ces vaches soient délocalisées.

Sur cette préoccupation du gouverneur,  le président Ndayishimiye a plutôt suggéré qu’il faut que les gens construisent en hauteur afin qu’un espace pour l’agriculture et l’élevage soit dégagé. Selon lui, même si les gens ont besoin de se loger, après tout ils doivent manger a-t-il martelé. Il a félicité la population de Rubirizi qui était sur place.

Après les travaux de développement au marché de Rubirizi, le chef de l’Etat s’est rendu au pont Murago en construction dans la même zone, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, puis à la colline Kirekura où il a visité les champs de cultures.