• ven. Juin 21st, 2024

Un jeune entrepreneur fabrique des insecticides et des fertilisants à base du Thitonia Diversiforia

ByAdministrateur

Déc 22, 2022

RUTANA, 21 déc (ABP) –  Les jeunes chômeurs peuvent se créer des emplois à base de leur connaissances, a indiqué M. Alexis Nibampa, un jeune entrepreneur fabriquant des fertilisants et insecticides en commune et province de Rutana. C’était au cours d’un entretien accordé à l’ABP mercredi le 21 décembre 2022, à Rutana.

Après avoir terminé ses études de baccalauréat dans la faculté d’agronomie et de bio-ingénierie à l’université du Burundi, M. Nibampa est sorti de l’université avec une idée d’aider les cultivateurs burundais à améliorer le rendement agricole, suite au constat que la récolte agricole reste insuffisante malgré les efforts fournis par ces derniers dans leurs travaux champêtres.

Dans cet optique, il a développé une idée de faire une usine de fabrication des fertilisants et insecticides, qu’il a ouverte il y a un an, a-t-il précisé.

M. Nibampa fabrique des fertilisants liquides pouvant être utilisés pour différentes sortes de plantes, ainsi que des insecticides qui peuvent servir pour chasser des ravageurs des plantes, tous à partir d’une plante appelé Thitonia diversiforia.

La particularité de ces produits c’est qu’ils sont naturels, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas mélangés à d’autres produits chimiques, ce qui fait qu’ils n’ont aucune conséquence nocive sur la vie des consommateurs des aliments produits.

Il est fier que ses fertilisants et insecticides sont bien accueillis sur le marché. Dans une période d’un an seulement de travail, il affirme avoir gagné a gagné cinq cent mille francs burundais sur un capital de deux cent mille francs seulement, a-t-il indiqué.

  1. Nibampa travaille encore seul dans sa société dénommée de Thitonia Alexis Nibampa Company (TIANICO) mais, il souhaite travailler avec les autres qui le souhaitent, un jour où il sera capable de recruter.

Il a appelé toute personne intéressé par le développement du secteur agricole, à l’appuyer dans ce travail qu’il a commencé avec peu de moyens mais, qui peut aider à améliorer la vie des agriculteurs.

Il a également lancé un appel aux jeunes ayant terminé leurs études de vaincre la peur et se créer des emplois pour l’auto développement, ce qui réduira le chômage, et aidera à réaliser le souhait du président de la république : « que chaque bouche ait à manger, et que chaque poche ait de l’argent. »