• jeu. Juil 18th, 2024

Condamnation à 5 ans et 8 mois d’emprisonnement pour une série de trois infractions

ByAdministrateur

Déc 29, 2022

CANKUZO, 28 déc (ABP) – Le Tribunal de Grande Instance de Cankuzo, siégeant, la semaine dernière, dans un procès de flagrance, a condamné l’infirmier de l’hôpital Murore en commune Gisagara,  M. Jonathan Harabandi, d’une servitude pénale de 5 ans et 8mois pour une série de trois  infractions.

Il s’agit de l’infraction de la non-assistance d’une personne en péril, l’infraction de cause involontaire de mort et celle de porter le coup à l’autrui. Il lui a, en outre, imposé de payer une indemnité de 500 mille fbu à Abel Habonimana, chef de famille de la victime. Ce condamné doit également une amande de 26 mille fbu à Mme Jacqueline Harerimana, qui a été frappée. Toute fois le condamné a nié toutes ces accusations.

Le condamné a été accusé de négligence au moment d’accouchement d’une femme du nom de Francine Nizigiyimana, ce qui a causé la mort du nouveau-né, la nuit du 16 à 17 décembre 2022.

Le témoin Jacqueline Harerimana, garde-malade de cette mère, a dévoilé au tribunal qu’elles étaient bien accueillies à l’hôpital Murore par l’infirmier Jonathan Harabandi, qui les a demandées d’attendre le moment d’accouchement.

Après avoir constaté que les signes changent de temps en temps, la garde-malade a appelé l’infirmier, mais ce dernier n’a pas répondu favorablement. Par la suite, il y a eu expulsion de l’enfant jusqu’à ce que la tête touche la terre et le bébé en est mort. A son arrivée, M. Harabandi a battu la garde-malade d’où le désordre, a poursuivi le témoin.