• jeu. Juil 25th, 2024

Hausse des prix de certaines denrées alimentaires

ByAdministrateur

Déc 30, 2022

BUJUMBURA, 29 déc (ABP) – Les prix de certains produits alimentaires de première nécessité notamment  le riz, les haricots, l’huile de palme ont augmenté de prix dans cette période des fêtes de fin d’année, a constaté l’ABP, lors de la descente qu’elle a effectuée mercredi, le 28 décembre 2022, dans deux marchés de la ville de Bujumbura.

Au marché Bujumbura City Market, communément appelé « chez Sion», les prix des denrées alimentaires ont augmenté de prix pendant cette période de festivités de Noël et de nouvel un, comparativement à ces deux dernières semaines.

C’est le même cas au marché de Jabe. Les prix des produits alimentaires de première nécessité montent en flèche.

Ainsi la situation des prix des denrées alimentaires au marché se présente comme suit: le riz de première qualité qui était à 4800fbu par kg coûte actuellement 5200fbu. Celui de la deuxième qualité est à 4800 fbu par kg alors que dans ces deux dernières semaines était à 4300fbu et celui de la troisième qualité a passé de 3600fbu à 3800fbu.

Le prix de haricots appelé jaune qui était à 2800fbu est à 3200fbu par kg. Celui de Kinure est à 2800 fbu alors qu’il était à 2600fbu.

La même situation s’observe pour l’huile de palme. Une bouteille de 1,5 litre a passé de 5500fbu à 6500fbu; une bouteille de l’huile de coton de 1,5 litre est à 11000 fbu alors qu’il était à 10500fbu.

Des personnes qui s’approvisionnent dans ces marchés se lamentent comme quoi ils ne trouvent pas convenablement de quoi mettre sous la dent conformément aux moyens qu’elles possèdent.

Toutefois, les consommateurs pointent du doigt aux commerçants, leurs accusant de profiter de cette période des fêtes de fin d’année pour hausser les prix des produits de première nécessité.

Les vendeurs quant à eux, ils expliquent  cette situation comme résultant aux changements climatiques ayant occasionné la faible production pour l’année culturale 2022.