• sam. Juil 13th, 2024

Appel à la canalisation de la rivière Kanyosha.

ByAdministrateur

Jan 10, 2023

BUJUMBURA, 10 jan (ABP) – La rivière Kanyosha,  après avoir inondé le quartier Kibenga lac et causé d’énormes dégâts matériels dans la nuit du 25 Décembre 2022, le constat  est que la situation commence à se rétablir peu à peu.

Le chef de quartier Kibenga lac,  M. Oscar Bizimana rencontré sur place le mardi10janvier2023, a fait savoir qu’après avoir constaté les dégâts causés par la déviation de la rivière Kanyosha, les travaux communautaires de samedi le 7 janvier 2023, ont consisté à amener une machine de curage et on a supprimé le nouveau lit que la rivière s’était créée elle -même.

Après cela, nous avons aménagé une bonne déviation de la rivière vers le lac Tanganyika tout en construisant aussi sur les berges des bambous en guise de protection. Malgré tous ces efforts, a-t-il souligné, la rivière Kanyosha nécessite une protection solide. Il a expliqué que cette rivière est menacée par l’extraction des matériaux de construction à savoir le gravier, les pierres sans respecter les normes environnementales en détruisant aussi les bords de cette rivière,  ce qui fait que l’eau en provenance des montagnes surplombant  la mairie de Bujumbura vient en grande vitesse pour inonder différents quartiers du sud de la mairie de Bujumbura. En plus,  a-t-il ajouté, cette rivière est menacée par des constructions anarchiques qui n’ont pas respecté les 25 mètres exigées, rendant ainsi difficile le travail de protection de cette dernière.

Pour toutes ces raisons, le chef de quartier demande à l’Etat d’intervenir  en aménageant  une canalisation appropriée à cette rivière comme ça a été le cas pour certaines rivières qui traversent la mairie de Bujumbura. Il a aussi demandé au ministère en charge des infrastructures d’effectuer une descente autour de la rivière Kanyosha pour la mise en place des bornes et voir les mesures à prendre à l’endroit de ceux qui ont déjà construit leurs maisons tout près d’elle sans laisser les 25 mètres exigées.

Les habitants du quartier Kibenga lac craignent encore le retour des inondations de cette rivière et demande à l’Etat de faire son intervention  pour protéger les berges afin d’éviter encore une  catastrophe. Ils demandent aussi d’être assistés en vivres et en non vivres parce que leurs biens ont été détruits et d’autres qui ont été emportés par les inondations du 25 décembre 2023,  ajoutant qu’il y a des familles dudit quartier dont leurs maisons ont été détruites et qui se sont déplacés vers la station de police où croupissent dans la misère.