• jeu. Juil 25th, 2024

Deux ministres effectuent une descente en province Bubanza

ByAdministrateur

Jan 10, 2023

BUBANZA, 10 jan (ABP) – Le ministre de la défense Nationale et des anciens combattants, M. Alain Tribert Mutabazi et le ministre de la Solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, Mme Imelde Sabushimike rencontrent les habitants de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi), le lundi 9 janvier au chef-lieu de province, afin d’échanger sur leurs préoccupations, en rapport avec les cahiers de charge desdits ministères, a-t-on constaté sur place.

                                                                                                Vue partielle des participants

Les deux ministres ont fait savoir que leur souhait est que les habitants de cette province soient à l’aise avec les services qu’offrent leurs ministères.

Les préoccupations majeures, qui ont été adressées au ministère ayant la Défense Nationale dans ses attributions sont entre autres des conflits fonciers entre les camps de Muzinda en commune Rugazi et de Mudubugu en commune Gihanga, et les habitants environnants, qui accusent les autorités de ces camps de les avoir expropriés.

D’autres étant les anciens combattants qui parlent du retard de la mise en œuvre du statut qui les régit, les démobilisés handicapés qui ne sont pas satisfaits de la façon dont ils bénéficient des soins médicaux et les vulnérables qui nécessitent des appuis divers.

Quant aux préoccupations à l’endroit du ministre ayant la Solidarité nationale dans ses attributions, ce sont notamment des Batwa en situation « précaire » qui ont besoin d’appui pour des projets d’auto développement. Des élèves de cette ethnie ne poursuivent pas leurs études et ne parviennent pas à faire des stages, faute de moyens financiers, ainsi que d’autres habitants vulnérables qui ont besoin des tôles pour la réhabilitation de leurs maisons.

D’autres intervenants ont demandé que ce ministère plaide pour eux afin que leurs droits ne soient pas bafoués, surtout pour des dossiers judiciaires, a-t-on appris sur place.

Face aux conflits fonciers entre camps et habitants sur place, le ministre Mutabazi, leur a tranquillisé qu’une commission mixte a été mise en place pour enquêter sur ces propriétés en conflits.

Concernant la loi régissant les anciens combattants, il leur a répondu que des textes de mise en application sont en cours et leur demande de patienter. Il leur appelle à l’organisation en coopératives d’auto-développement. Les deux ministres demandent aux habitants de la province Bubanza de rester confiants que l’État fait tout pour leur bien-être. Ils leur appellent à s’adonner aux projets de développement et à la sauvegarde de la paix et la sécurité.