• mar. Juin 25th, 2024

Inauguration de la station de recherche régionale de Kayanza

ByAdministrateur

Jan 25, 2023

KAYANZA, 23 jan (ABP) – Le président de la république du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, a procédé ce lundi le 23 janvier 2023 à l’inauguration de la station de recherche régionale de Kayanza (nord). Erigée à la colline Kinga en zone Kayanza, cette station permettra de produire des plants de caféiers performants et de diagnostiquer les maladies des caféiers au profit des caféiculteurs.

Cette infrastructure multifonctionnelle  comprend le laboratoire de biotechnologie et de défense de la culture, le laboratoire de qualité sur le café, le bâtiment complexe comprenant le centre de documentation ainsi qu’une salle polyvalente. Toutes ces infrastructures ont été construites grâce au financement du Projet d’appui à la compétitivité du secteur café (PACSC).

                                            Le chef de l’Etat assiste à la récolte des prébases de pomme de terre

En marge de cette activité, le président Ndayishimiye a poursuivi sa descente au centre d’Innovation de l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU) de Munanira en commune Muruta, où il a visité différentes cultures en cours de recherche sevrées dans des serres. Il a clôturé sa descente en commune Bukinanyana de la province Cibitoke où il a procédé à la récolte des prés bases de pomme de terre semée au centre semencier de Mwokora.

A travers les conseils prodigués aux cadres de l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU), le chef de l’Etat leur a recommandé de continuer sans cesse les recherches en vue de répondre suffisamment à la demande en semences de pomme de terre, ce qui permettra à la population d’avoir quoi manger et que chaque poche ait de l’argent. A Bukinanyana, il a expliqué que la seule condition pour atteindre un développement durable est le travail et qu’il faut que la population s’attèle au travail en coupant court avec les ligalas et en usant de sa force, sa connaissance et son intelligence. Il a également exhorté la population à préserver l’environnement surtout en traçant des courbes de niveaux, et en y installant des herbes fixatrices et des arbres agroforestiers et forestiers. Le président Ndayishimiye a également recommandé à la population burundaise de songer toujours à sarcler les champs de cultures et à les fertiliser sans oublier de  semer les semences sélectionnées car, a-t-il insisté, les semences de mauvaise qualité concourent à une faible productivité.