• ven. Juin 14th, 2024

Le chef de l’Etat reçoit en audience trois personnalités venues de différents pays

ByAdministrateur

Fév 9, 2023

BUJUMBURA, 2 fév (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye a reçu en audience jeudi le 2 février 2023, trois personnes provenant dans des pays différents.

Le président Ndayishimiye s’est entretenu en premier lieu avec le directeur d’AVNON ACADEMY GROUP de l’Italie, qui s’occupe beaucoup plus à l’élaboration des projets à long terme mais également qui a l’expertise dans le renforcement des capacités.

L’envoyé spécial de l’UE pour les droits de l’homme Eamon Gilmore (à gauche) en audience avec le président Ndayishimiye

À la sortie de l’audience, le porte-parole du président de la République, Mme Rosine Guilaine Gatoni a fait savoir que l’objet de la visite du directeur d’AVNON ACADEMY GROUP de l’Italie est de manifester, au chef de l’État, leur souhait d’investir au Burundi, mais aussi de contribuer dans différents chantiers pour le développement que le gouvernement du Burundi a déjà entamé. Elle a indiqué que le directeur d’AVNON ACADEMY GROUP de l’Italie a manifesté la volonté d’amener des experts de son groupe pour venir renforcer les capacités et le transfert des compétences aux experts burundais, pour que certains secteurs comme l’agriculture, élevage et les techniques modernes soient une réalité au Burundi.

         Le représentant de l’Union Africaine pour les Grands Lacs (à gauche), présentant les lettres de créance au chef de l’État

De son côté, le chef de l’État leur a souhaité la bienvenue et a manifesté l’intérêt de travailler avec les partenaires qui veulent investir au Burundi pour développer le secteur agricole et le renforcement des capacités.

Le chef de l’Etat burundais a également accueilli l’envoyé spécial de l’Union européenne pour les droits de l’homme M. Eamon Gilmore, venu pour s’enquérir de l’état des lieux en matière de respect des droits de l’homme au Burundi.

A l’issu de l’audience, Mme Gatoni a indiqué que le chef de l’État a présenté à l’envoyé spécial de l’UE, les efforts déjà mis en place par le gouvernement du Burundi pour faire assoir le respect des droits de l’homme notamment dans la mise en place des mécanismes et institutions qui, au quotidien, veillent au respect des droits de l’homme. Il a cité la mise en place de la  CNIDH, la CVR, la commission terres et autres biens, l’institution de l’ombudsman  et autres.

Le chef de l’État lui a aussi présenté la promotion du genre au Burundi, en précisant qu’un pourcentage important est occupé par le genre féminin dans les postes et autres responsabilités comme à l’assemblée nationale, le sénat, le gouvernement et dans d’autres instances de prise de décision. Il n’a pas oublié de mentionner qu’on a fait le développement des groupes qui étaient considérés comme  marginal, citant l’exemple des Batwa, qui font maintenant partie prenante de l’action gouvernementale.

Il a aussi indiqué qu’il y a eu promotion de l’autonomisation des jeunes pour qu’ils puissent avoir une stabilité économique et financière et se vouer à la consolidation de la paix.

De son côté, l’envoyé spécial de l’UE a félicité le gouvernement du Burundi pour le pas déjà franchi dans le respect des droits de l’homme. Il a aussi réitéré l’engagement de l’UE de continuer à soutenir le Burundi pour continuer à assoir le respect des droits de l’homme. À cette même occasion, il a demandé au président Burundais, la position du Burundi par rapport au conflit entre la Russie et l’Ukraine. Sur ce, M. Ndayishimiye a précisé que le Burundi met en avant la réconciliation pacifique des conflits.

Le président de la République du Burundi s’est enfin entretenu avec le haut représentant de l’Union Africaine pour les Grands Lacs, et chef du bureau de liaison de Bujumbura M. Sghair M’BARECK SAID

Selon la porte-parole Gatoni, l’objet de la visite est de présenter au chef de l’État les lettres de créance. Le chef de l’État lui a souhaité la bienvenue et le plein succès dans ses missions.

Il lui a aussi rassuré la bonne collaboration qui caractérise le gouvernement du Burundi et tous les partenaires au développement