• ven. Juin 14th, 2024

Classement de sept centres à vocation urbaine

ByAdministrateur

Fév 18, 2023

MURAMVYA, 15 fév. (ABP) – Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Santé pour Tous et pour toutes appuyé en province Muramvya par MEMISA Belgique sur financement de la coopération Belge, il a été organisé du 12 au 16 décembre de l’année dernière, un concours d’hygiène des centres à vocation urbaine dont la restitution des résultats et la remise des prix ont eu lieu mardi le 14 février au chef-lieu de la province Muramvya (Centre-Ouest).

Selon le médecin directeur de la province sanitaire de Muramvya, Dr Polycarpe Ndayikeza, l’objectif général de ce concours est de promouvoir la qualité d’hygiène et de d’assainissement du milieu dans les centres à vocation urbaine.

Dr Ndayikeza a indiqué que lors des séances d’évaluation, les comités zonaux d’hygiènes conjointement avec l’équipe technique des évaluateurs devraient, entre autres, évaluer l’état de mise en œuvre des recommandations formulées en 2021 lors, du premier concours, évaluer d’hygiène des latrines, des restaurants, bars, débits des boissons, marchés, boutiques et abattoirs dans chaque centre à vocation urbaine.

Il s’agissait également d’évaluer l’assainissement de milieux, l’hygiène corporelle et vestimentaire.

Par ordre décroissant, le classement des sept centres à vocation urbaine se classe comme suit.

Le Centre à vocation urbaine de Muramvya vient en dernière position avec 15,61%en matière d’hygiène dans les restaurants, débits des boissons et abattoirs, Gitabo en commune Kiganda occupe la 6ème place avec 31,43%, Bukeye vient en 5è position avec 32,6%, Kivoga de la commune Mbuye prend la 4è place.  C’est au moment où le centre à vocation urbaine de Gatabo de la commune Kiganda occupe la 3è place, Bugarama prend la deuxième place avec 49% alors que le centre à vocation urbaine de Rutegama vient largement en tête avec 74,67% en matière d’hygiène et d’assainissement dans les places évaluées.

Des enveloppes d’encouragement ont été remises aux cinq premiers comités d’hygiènes.

A voir la situation d’hygiène dans ces centres, il a été recommandé aux administrateurs communaux en collaboration avec les techniciens d’hygiène de tout mettre en œuvre pour contraindre tout propriétaire des infrastructures en rapport avec la santé à suivre les mesures nécessaires pour l’hygiène et l’assainissement.

L’administration a été demandée de passer à la fermeture des restaurants, bars, débits de boissons où abattoirs qui ne remplissent pas les conditions d’hygiène en vue de mieux se préparer pour le troisième concours d’hygiène prévu pour cette année 2023.