• dim. Mai 19th, 2024

L’Ombudsman burundais appelle la population à s’atteler aux travaux de développement

ByAdministrateur

Fév 28, 2023

CANKUZO, 18 fév (ABP) – L’Ombudsman burundais, Mme Aimée Laurentine Kanyana a, au cours d’une réunion qu’elle a tenue, le 17 février 2023, à l’endroit des différents leaders, interpellé la population de la province Cankuzo pour s’atteler aux travaux de développement.

Rappelant que cette institution joue le rôle de médiation entre la population et les différentes autorités, Mme Kanyana a appelé la population de cette province à la synergie pour construire le pays. Mme Kanyana l’a également exhortée à retrousser les manches pour vaquer aux travaux d’auto-développement et à la limiter les naissances.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de cette province a apprécié les prestations de l’institution de l’ombudsman au niveau des collines.

Dans cette réunion, le représentant de l’UNIPROBA en cette province a demandé l’octroi des terres cultivables et des maisons d’habitation aux familles de la communauté Batwa et l’embauche des diplômés.

Pourtant, l’ombudsman a déploré le fait que les Batwa sont souvent nomades et la plupart d’entre eux n’hésitent même pas à vendre les aides octroyées jusqu’à vendre des tôles, choisissant de demeurer dans des maisons en paille. Parlant du manque de terres cultivables pour cette communauté l’ombudsman a demandé au gouverneur de cette province de suivre de près cette question et de soumettre le rapport au gouvernement.

Elle a saisi cette occasion pour inviter la communauté Batwa à se sentir au même pied d’égalité que les autres Burundais.  Du moment où les enfants de cette communauté fréquente l’école comme les autres, ils devront s’apprêter à entrer en compétition avec les autres chaque fois qu’une opportunité de travail se présente, a renchéri Mme Kanyana en guise d’encouragement.

Après cette réunion, l’ombudsman burundais a octroyé une aide de 500 kg de riz et de 100 houes aux familles de la communauté Batwa de la colline Gatungurwe en commune Cankuzo. Elle n’a pas manqué de demander à cette communauté d’adhérer aux coopératives pour s’auto-développer.