• sam. Mai 25th, 2024

Retour du Président du Burundi de la RD Congo et de la République du Congo

ByAdministrateur

Mar 6, 2023

BUJUMBURA, 28 fév (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye en compagnie de la première dame Angeline Ndayishimiye, est rentré le lundi 27 février 2023, après avoir participé à la 22ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) en RDC et d’une visite officielle à Brazzaville en République du Congo.

A son arrivée à l’Aéroport International Melchior Ndadaye, le Président Ndayishimiye a fait savoir que  cette 22ème session visait à analyser ensemble les grandes réalisations de l’année écoulée de la CEEAC et planifier les prochaines réalisations entre autres l’augmentation de l’économie et la mise en place de mesures de développement pour cette communauté.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, un centre de contrôle des sources d’eau de cette communauté sera  mis en place pour prévenir contre le changement climatique.

Les participants ont convenu que ce centre sera érigé à Bujumbura, a affirmé M. Ndayishimiye.

Dans la continuité de cette mission de travail, le chef d’Etat burundais a effectué une visite officielle à son homologue de la République du Congo M. Denis Sassou N’Guesso.

Au cours de leur entretien, a précisé le chef de l’Etat, ils se sont réjouis des excellentes relations d’amitié et de fraternité qui existent entre leurs deux pays et se sont engagés à accélérer la mise en œuvre de l’accord général de coopération, afin de renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine de l’agriculture, par l’échange d’expérience et d’expertise en la matière, a-t-il signalé.

M. Ndayishimiye en a profité pour exhorter tous les Burundais à changer de mentalité car le Burundi se voit actuellement confier beaucoup de responsabilités. Ainsi, a-t-il martelé : « Le Burundais est considéré comme une personne courageuse et responsable, qui peut représenter les autres ». Il a aussi indiqué, avant de clore ses propos, que le Burundi assurera la présidence de la CEEAC en 2025.