• lun. Juil 15th, 2024

Descente du ministre du commerce dans trois industries

ByAdministrateur

Mar 7, 2023

BUJUMBURA, 4 mars (ABP) – La ministre du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme, Mme Marie Chantal Nijimbere, en compagnie des hauts cadres de son ministère, a   organisé vendredi le 3 mars 2023, une descente dans trois industries à savoir Itrapack, Jessy blessing company et Pacobu situé en zone Ngagara de la mairie de Bujumbura là où elle a réuni les responsables des différents services de ces sociétés.

La ministre Nijimbere a fait savoir que cette descente s’inscrit dans le cadre la mise en œuvre des recommandations du gouvernement d’organiser des descentes au niveau des sociétés  privés en vue d’échanger avec les responsables  sur la mise en œuvre du contenu du code du travail .C’ est aussi dans le cadre d’encourager les investisseurs nationaux et internationaux de créer les entreprises afin de soutenir le développement durable du pays . Après avoir effectué cette visite guidée à l’industrie de l’Itrapac  qui fabrique des emballages de différentes sortes, Mme Nijimbere a apprécié que la société Itrapack travaille  en conformité à normes nationales et internationales.

                                                            Le personnel de l’Industrie Itrapack en train de coudre les sac

Au cours de la réunion, l’administrateur directeur général de l’Itrapack, M Sophonie Ngendakuriyo a expliqué au ministre et ses compagnons que cette société  fabrique  et vend les sacs d’emballages de différents produits, précisant  qu’elle produit 71 milles sacs par jour et prévoit de produire jusqu’à 200 milles sacs dans l’avenir.  Elle a commencé au mois de janvier 2022 et a déjà embauché  743 employés dont 282 femmes, soit 38%.

M. Ngendakubwayo  a également expliqué au ministre que la société paie des impôts et des taxes à l’OBR. La société cotise aussi des contributions au sein de l’INSS pour la sécurité sociale de ses employés et ainsi que la pension complémentaire, a-t-il signifié.

Après, le ministre a poursuivi sa descente dans  la société Jessy blessing company qui fabrique le sel  appelé Jessy selt. La directrice générale de cette société,  Mme Niyongere Elfride a précisé qu’ils ont commencé  au mois de janvier 2023 et produisent 120 tonnes par jours.

Elle a profité de cette occasion pour inviter  les Burundais de consommer ce sel en vue de soutenir la société.

La ministre Nijimbere a demandé au gouvernement du Burundi de soutenir les sociétés privées en vue d’améliorer la qualité des services prestés et de les aider à avoir des marchés à l’extérieur, car le sel est plus utilisable par beaucoup des personnes, a-t-il affirmé.

Avant de terminer cette descente, le ministre a visité la société PACOBU qui  fabrique des cahiers. Le directeur général de cette industrie, M Ndayishimiye Crescent a indiqué que  les résultats sont bons mais que le manque de matières premières leur  cause des problèmes. A cet effet, M Ndayishimiye a demandé au gouvernement de  les aider avoir des matières premières stockés en Tanzanie car, ils ne sont pas  capable  de les récupérer à cause de manque de devises. Pour ces trois entreprises, les défis soulevés en général sont telles que le manque de devises et du courant électrique qui ne leur rendent pas la tâche facile.

Le ministre Nijimbere a répondu à ces questions en soulignant que le gouvernement du Burundi est en train de construire des barrages en vue d’augmenter l’électricité partout dans le pays. Pour le manque des devises, elle les a invitées de travailler beaucoup pour qu’ils puissent vendre leurs produits dans les pays voisin en vue d’avoir des devises. Elle a aussi souligné que la banque de la République du Burundi va les soutenir.

Enfin, la ministre  Nijimbere a salué les résultats déjà atteints par ces trois  entreprises et les a encouragées à continue de faire mieux